La maîtresse, Oedipe et nous

Les émotions du croq se bousculent et il les exprime de plus en plus pour notre plus grand plaisir… Quelques extraits…

photo-214

La maîtresse :

-Alors elle est chouette la maîtresse?
-Oui et en plus elle a des seins.

-Et tu veux voir où j’ai respiré?
-Respiré? Oui!
-Viens… (Il m’emmène en courant dans le dortoir) Tu vois c’est la que j’ai respiré (en caressant son drap sur son lit).

-Mais va voir la maîtresse quand les grands te bousculent! Elle va les gronder et elle te fera un câlin.
-Non c’est toi qui me fait des câlins.

- Et elle est jolie ta maîtresse?
- non c’est toi qui est jolie!

Cette maîtresse elle est vraiment très gentille, même elle fait des câlins quand on est triste.

L’amour :

Mon amoureuse c’est Violette. / Nan Violette elle est pas mon amoureuse elle a dit qu’elle a déjà un amoureux, elle veut pas. / Tout le monde est pas mon amoureuse.

Maman :

Tu n’es pas toute seule maman, tu as Seba! / Ma maman elle est malade, elle est enceinte!  / Je t’aime parce que je t’adore. / T’es ma femme, on partage Séba, c’est pas ta femme! / Moi je vais me marier avec toi. / Wahhh elle est belle ta robe, c’est toi qui la faite? / T’inquiète pas maman, je suis la pour te protéger. / Tiens maman, je te prête doudou comme ça tu n’es pas toute seule! / T’es guérie Maman? T’inquiète pas je vais te soigner : je te fais un bisou sur le ventre et ça va aller…

Papa :

Je t’aime papa, t’es le plus fort du monde, je suis fier de toi tu sais! / On s’embrasse très fort et après on devient tout vert? Ben oui comme dans Petit bleu et petit jaune. / Je veux mettre les mêmes chaussures que papa. / Je veux mettre le même bonnet que papa.

Pin It

Amsterdam City guide : Shopping!

Enfin la suite des bonnes adresses avec le shopping! De quoi alléger votre porte monnaie et revenir avec des valises bien remplies (en tout cas c’était notre cas!). Tout un monde de tentations!!!

amstedamkunstboer

De Kunstboer, Prinsengracht 270 : L’une des boutiques les plus kitsch de la ville. Ils créent eux mêmes leur collection et vous pourrez également trouver des pièces uniques (coussins, abats-jour). Et pour ne rien gâcher l’accueil est vraiment super! Nous on a craqué pour les cartes postales super funky et je me serais bien laissée aller à un ou deux bodys!

amsterdamemail

De Emaillekaizer, Eerste Sweelinckstraat 15 : comme dans un comptoir colonial on y retrouve de nombreux trésors, bouilloires africaines, plateaux indiens, tapis scoubidous. Nous on a craqué pour les bassines multicolores, faciles à ramener :-)

amsterdamkinder

De Kinderfeestwinkel, Gerard Doustraat 65 : C’est une vraie caverne d’Ali baba, vous trouverez tout ce qu’on aime, livres, déguisements, jeux créatifs, décoration et tout pour organiser des fêtes d’anniversaires incroyables! Nous on a craqué sur des imagiers en hollandais pour que le croq se souvienne de notre voyage et des tabliers en série limitée avec des tissus vintage.

amsterdamkinglouie

King Louie, Hartenstraat 10 : Un vrai magasin de fringues hollandais, tout le design est fait à Amsterdam, même les tissus sont créés pour leurs collection. Le petit plus, des idées cadeaux et de chouettes marques de fringues pour enfants. Nous on a craqué pour une robe pour moi et un pyjama El sikke lej pour le croq!

amsterdamkitsch

Kitsch Kitchen, Rozengracht 12 : mon coup de coeur évidemment! Pour moi c’est juste le paradis, la crème de l’artisanat du monde entier est présente dans cette boutique, plus la super sélection Kitsch kitchen (jouets, déco, toile cirée…). Alors je ne vais même pas oser vous dire tout ce que j’ai acheté ce serait indécent, en fait on logeait juste à côté et on passait devant tous les jours… à ne pas manquer en tout cas!

Bon shopping!

***

Je ne suis pas aussi assidue que je voudrais l’être, je fais des allers-retours à l’hopital, mes To do lists s’allongent sans que je ne puisse rien faire… mais je ne désespère pas!

Pin It

Amsterdam City guide : se restaurer

J’avais préparé cette série de billets pendant les vacances et puis la tornade est arrivée et je n’ai pas pu les publier, je le fais maintenant, mieux vaut tard que jamais.

amsterdamresto

Amsterdam regorge de bons restos et autres cafés, voici une petite sélection de mes préférés!

Latei, Zeedijk 143 : Petit café pour boire un coup ou grignoter un petit sandwich, ils font même brocante, tout ce qui est exposé est à vendre.

Bazar, Albert cuypstraat 182 : Dépaysement garanti dans cette ancienne église transformée en restaurant, cuisine orientale bonne et copieuse.

De Drie Graefjes, Eggertstraat 1 : L’adresse idéale pour bruncher ou goûter, des burgers à tomber par terre et je ne vous parle même pas des desserts!

Los Pilones, De Anjeliersdwarsstraat 6 : Restaurant mexicain où l’on retrouve la vraie nourriture mexicaine (poulet au cacao…) et les cocktails qui vont avec.

P96, Prinsengracht 96 : L’une des rares péniches sur laquelle on peut boire un coup, la vue et l’ambiance sont juste parfaites!

Bon voyage et bon appétit!

Pin It

Vidée et pleine

photo-213

Bon, il me semble que je vous dois quelques explications… Deux mois d’absence et moi qui croyais être dépendante de cet espace j’ai été sevrée de force!

Par où commencer? Il y a eu cette merveilleuse nouvelle que nous attendions. Un petit manouche pour le printemps, quel bonheur! Et puis très vite les vomissements, ceux que j’avais pris le soin d’oublier depuis la première grossesse. Sauf que cette fois ils ont été décuplés, « symptôme aggravé » ils appellent ça. Il y a eu les craintes, ce bébé qui n’était pas bien accroché. Deux mois de peur et de malaise. Un peu comme une traversée de l’Atlantique sur une petite embarcation quand on a le mal de mer et qu’on ne peut pas faire demi-tour. Deux mois à vomir mes tripes, ma bile, mon sang. L’enfer. Deux mois à perdre mes kilos à vue d’oeil en essayant toutes les médecines du monde. Deux mois d’inquiétude et d’ennui. Imaginez l’hyperactive que je suis coincée entre son canapé et la cuvette des toilettes, incapable de remuer le petit doigt. Et puis il y a eu les nombreuses hospitalisations, l’odeur de l’hôpital, l’attente, les échographies, les aiguilles, les bras de toxico! Je ne vais pas me plaindre, j’ai la chance d’être enceinte et puis les séjours à l’hosto font relativiser, je vous jure! Je ne suis pas encore sortie de toute cette épreuve mais ça va déjà un petit peu mieux et puis je sais maintenant que le manouche va bien, il a résisté au voyage! J’essaie de me remettre à bidouiller dans mon canapé mais j’ai perdu toutes mes forces, une vraie mamie! Il va falloir que je trouve des occupations tranquilles. J’ai laissé ma vie entre parenthèses et je ne sais plus vraiment par quel bout la reprendre. J’ai l’impression d’être vidée dans tous les sens du terme alors que je suis pleine de vie, dans tous les sens aussi.

Je suis désolée pour toutes celles qui se sont inquiétées, qui ont imaginé les pires tragédies. J’ai bien lu tous vos messages, commentaires, reçu vos lettres et colis. Je ne vous remercierai jamais assez. Je suis désolée si je n’ai pas eu le courage de vous répondre individuellement. Merci d’être toujours là!

Pin It

La première rentrée #3 : le cartable du croq!

Quand il est rentré de chez mes parents il m’a demandé pourquoi j’avais découpé son tipi, d’un air triste… et puis je lui ai expliqué qu’il me restait du tissu et que je lui avais fait un cartable pour aller à l’école! Bon l’école, ça l’a pas trop enchanté mais le cartable, oui! J’ai fait un mini Spy game sur le dessus, il est doublé d’un tissu enduit Petit pan et j’ai brodé son nom à l’intérieur (je suis définitivement dans une phase matelassage!).

cartablecroq

Et sinon la gagnante du cartable Miniséri  pour le concours Petit Zèbre est Véro! Bravo, j’attends ton adresse!

Pin It