Youpi mercredi #78 : fabriquer un jeu de bataille

Aujourd’hui, je vous montre une autre activité que j’avais emmené en vacances pour occuper mon grand : la fabrication d’un jeu de bataille façon Bata Waff. Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu de base, il s’agit d’un jeu de bataille mais avec des animaux de différentes tailles. La taille des animaux correspond à un nombre de 1 à 6 et comme à la bataille, le plus grand gagne. Nous avons trouvé les cartes vierges ici et mon croq a fait les dessins. Il y en a que je trouve vraiment extraordinaires! Ensuite, je me suis occupée de les découper, de mettre un papier de couleur au dos et de les plastifier…

P1120438 P1120457P1120442 P1120448P1120439 P1120441

C’est créatif et puis ça permet de travailler aussi les ordres de grandeur l’air de rien…

Un faire-part de remariage

Dans l’avalanche de choses à faire pour un remariage, on a quand même choisi de se simplifier la vie sur certains points. Pour notre premier mariage nous avions presque tout fait nous mêmes du faire part à la déco et c’était un peu fou, avec l’âge on apprend à déléguer… Comme pour le faire-part de naissance j’ai donc fait confiance à Rosemood sauf que cette fois nous avons carrément pris un faire-part clé en main, de toutes façons il tombait pile dans notre thème!

FPremariage1 FPremariage2 FPremariage3 FPremariage4

Nous avons donc choisi le modèle Papel Picado et on a juste rempli les cases avec nos mots à nous! Encore une fois, le service était au top, ils pensent à tout ce à quoi tu ne penses pas, genre le dos de l’enveloppe en triangle et pas en trapèze si tu as un tampon à mettre… Nous avons donc encore une fois utilisé le tampon de Lili aime le nougat, d’ailleurs autour de nous, tout le monde s’en ai fait faire un! Des timbres coeur comme pour notre précédent mariage…

Je vous laisse, je retourne à mes préparatifs!

Neuf mois d'amour et de fleurs

Beaucoup de progrès ce mois-ci! Elle découvre une vraie liberté de mouvements, vas-y que je m’assieds toute seule, vas-y que je fais du quatre pattes, vas-y que j’essaie de me mettre debout, vas-y que j’attrape tout… Bref, ça déménage! Elle fait aussi quelques nouveaux signes, j’essaierai de faire de petites vidéos… On parlera des nuits une autre fois!

 P1120663P1120570P1120656P1120560P1120575P1120626P1120586P1120615

Ahhh ma fille <3

Youpi mercredi #77 : faire un herbier

Tous les enfants de baba cool ont fait des herbiers quand ils étaient petits non? Pas vous? Moi oui et ça m’a laissé des traces! Je trouve que c’est vraiment une très belle activité pour les enfants et une jolie fenêtre sur la nature ses les trésors. J’aime bien son côté désuet et les jolis souvenirs qui vont avec. J’avais donc très envie d’en faire un avec mon aîné et quand j’ai reçu le carnet d’Herbier Urbain de Merci Mercredi (on était faites pour se rencontrer non?), j’ai trouvé que c’était l’activité parfaite à emmener dans la caravane… Je passerai sur le moment où j’ai demandé à mon homme de me fabriquer 2 presses à 1h du matin la veille du départ!

Pour les presses c’est très simple (même à 1h du matin!). Je voulais deux formats A5 et A4 et je trouve que c’est pas mal, ça permet de sécher pas mal de plantes en même temps, éventuellement d’emmener le plus petit en balade… Donc 2 planches en bois au même format (prenez vos chutes de bois), 4 vis avec des écrous papillons et vous ferez des heureux. A l’intérieur, j’ai découpé 4 couches de carton (j’ai coupé les angles pour laisser passer les vis) et nous avons glissé les feuilles et fleurs entre 2 feuille de papier journal. Une petite touche de peinture pour finir l’esprit seventies et le tour est joué!

YMherbier1

YMherbier2

YMherbier3

YMherbier4

YMherbier5

Nous avons donc ramené sous presse plusieurs échantillons prélevés à Barcelone et nous avons maintenant pris le temps de les consigner dans ce joli carnet? Nous en avons aussi collé quelques uns dans notre carnet de voyage.

Depuis, mon grand garçon cherche partout des trèfles à quatre feuilles pour les mettre à sécher et il en trouve partout!

La couverture d'Eliott

couvertureeliott

Cette petite couverture de bébé est spéciale, ne vous y méprenez pas! Je vais vous raconter son histoire, elle a commencé il y a presque 3 ans quand j’ai commencé mes cours de couture à la maison. C’est alors qu’une tripotée de nanas a pris l’habitude de venir chez moi une fois par mois pour apprendre à coudre. La sauce a pris au delà de mes espérances… Comment vous dire? Par où commencer? Ces dimanches avec elles sont fous, bruyants, gargantuesques, bavards, colorés, joyeux, créatifs… Ils se prolongent tous les autres jours de la semaine avec des centaines de messages qui font vibrer nos téléphones pour un oui ou pour un non, un tissu à choisir, un enfant malade, une sortie à organiser… Alors oui, elles sont là pour les évènements joyeux, les naissances, les mariages mais aussi pour les coups durs! Elles étaient là pour me tenir les cheveux quand je vomissais, là quand je m’inquiétais pour mon bébé hospitalisé… Bref, je n’arrive même plus à me souvenir comment c’était avant elles!

Nous sommes presque toutes mamans et le jour où les enfants ne sont pas là, deviner de quoi on parle? Je vous le donne en mille : des enfants, de la parentalité, de l’école et un tout petit peu de couture…Et puis, comme dans tous les groupes nous avons notre point Godwin, l’épisiotomie! Et depuis tout ce temps, Charlotte, la seule nullipare du groupe nous entend et nous écoute. Le plus fou c’est que malgré toutes nos discussions, elle n’a pas renoncé à son désir d’enfant! Quand nous avons appris qu’elle était enceinte, c’était la fête dans nos coeurs! Nous avons donc voulu lui faire un cadeau fait maison comme nous asseyons de le faire pour célébrer les moments importants. Il y avait eu la branche pour le mariage de l’une, le nuage pour le bébé de l’autre, la guirlande de fanions pour ma baby shower… Toujours des réalisations textiles avec un petit ouvrage de chacune. Pour ce nouveau bébé, les mères veilleuses ont encore frappé! Mara avait imaginé une couverture arc-en-ciel pour laquelle chacune aurait une bande de couleur à réaliser. Nous avons chacune choisi notre couleur de prédilection, j’ai ensuite assemblé les bandes entre elles puis doublé. C’est un petit peu comme une Bai Jei Bei blanket des filles du Dimanche et j’espère qu’elle portera chance au petit Eliott qui est arrivé depuis! Enfin, comme dans toutes les sectes, nous avons aussi notre rituel, quand on offre le cadeau commun, celle qui est gâtée doit deviner qui a fait quoi en observant le style de broderie ou les tissus utilisés… Ahhh vivement la naissance du prochain!