Être enceinte…

IMG_0341

Être enceinte c’est oublier sa pudeur. Être enceinte c’est avoir un agenda de ministre avec les trouze mille rendez-vous médicaux. Être enceinte c’est essayer de rester digne malgré une démarche mi pachyderme, mi canard boiteux. Être enceinte c’est toujours penser à avoir son sac à vomi à portée de main. Être enceinte c’est se poser dix questions à la seconde tellement on se prend la tête. Être enceinte c’est oublier les poils du maillot puisqu’on ne les voit plus. Être enceinte c’est pouvoir parler de l’état de son col de l’utérus à table parce que comme je l’ai dit plus haut, nous n’avons plus de pudeur dommage. Être enceinte c’est pouvoir passer une audition au cours Florent les doigts dans le nez tellement on peut passer facilement du rire au larme. Être enceinte c’est accepter que son nombril ressemble à un trou de balle. Être enceinte c’est réfléchir à son menu deux heures avant pour éliminer les aliments interdits, ceux qui font vomir… Être enceinte c’est ponctuer son parcours de la journée en fonction des toilettes qu’on va pouvoir trouver. Être enceinte c’est mettre son orgueil de côté pour demander à son fils de fermer le zip de ses bottines. Être enceinte c’est faire des cauchemars dignes des pires romans de science fiction. Bref, être enceinte c’est une sacré aventure…

Allez, je suis sûre que vous en avez d’autres…

Et toi t’es green? (concours dedans)

Je vous parle régulièrement de ces petits gestes écolo que nous essayons de multiplier et de ces convictions que nous voulons transmettre alors je suis heureuse de vous parler aujourd’hui d’un tout nouveau magazine Green Attitude. Il correspond complètement à toutes ces préoccupations. En fait ce magazine, c’est le nouveau bébé de ma copine Marie. Elle l’a voulu engagé, curieux et créatif (on peut même retrouver dans chaque numéro un DIY de Jésus Sauvage!). En tout cas, nous nous sommes retrouvés dans ce magazine. Alors si vous ne le connaissez pas déjà, j’ai trois exemplaires à vous faire gagner. Pour cela, laissez moi un commentaire en me racontant votre petit geste « green », ça donnera peut-être des idées à d’autres!

couv-green

La parole est à vous! Vous avez jusqu’à Dimanche pour participer!

Mon bébé pomme

Mon deuxième bébé sera aussi un bébé pomme! Il héritera des pommes de son grand frère mais je lui en ai déniché ou fabriqué quelques autres… On ne change pas une équipe qui gagne!

bebepomme

Je lui ai fait des petits bavoirs fruités.

photo-220

Et puis un petit look total seconde main (je n’ai presque rien acheté de neuf pour le moment, je suis hypeeeer raisonnable figurez vous!) : le t-shirt du croq, les bottines de Valentine, la salopette et le béguin de Laurette. Et le tapis Les Pépinos!

Bonne semaine!

Le grand frère : les livres

A chaque évènement de sa petite vie j’essaie de trouver des livres adaptés pour expliquer, montrer, dédramatiser, détourner… Autour de la naissance d’un petit frère, il y a l’embarras du choix pour répondre à ses questions. Mais les Tchoupi et Petit Ours Brun n’ont pas du tout comblé sa curiosité! Je lui ai donc proposé des livres un peu plus concrets. Deux livres de mon enfance et deux livres plus récents…

livreGF1

Une petite présentation rapide…

livreGF3

J’attends un petit frère de Marianne Vilcoq. Très simple et très concret, on voit le bébé grandir à l’intérieur du ventre en dépliant les pages.

livreGF2

Comment on fait les bébés! de Babette Cole chez Seuil jeunesse. Celui là est tellement drôle! Il illustre un tas d’hypothèses sur la fabrication des bébés toutes plus drôles les unes que les autres pour qu’enfin les enfants expliquent la vérité au parents.

livreGF5

Bébé de Fran Manushkin et Ronald Himler à l’École des loisirs. Un livre que j’adorais déjà petite! Toute la famille cherche une façon de décider le bébé à sortir du ventre.

livreGF4

Le bébé, École Freinet chez Seuil. C’était mon livre préféré! Un livre réalisé par les élèves d’une école Freinet : les enfants expliquent aux enfants. Les illustrations sont extra et tous les sujets autour de la naissance sont abordés. Par contre je ne sais pas si il est encore édité…

***

Si vous avez d’autres références à partager, n’hésitez pas! Et puis n’oubliez pas de rendre visite à votre libraire pour les commander!

Le grand frère

photo-219

Nous essayons depuis quelques mois de le préparer à ce chamboulement du mieux qu’on peut. Je me souviens encore, quand, une semaine après avoir appris que j’étais enceinte, il a pointé mon ventre avec un regard si perçant en me demandant ce qu’il y avait dedans. Je lui ai donc dit dès le début puisqu’il avait deviné qu’il se passait quelque chose d’important (j’aurais dû l’écouter, lui qui disait aussi dès le début que c’était un petit frère!). Il prend déjà son rôle de grand frère très au sérieux. Il a décidé que son petit frère s’appellerait « Coquin », après Kirikou vous me direz… Il est très attentif et tendre avec moi, tiens il m’apportait même ma bassine quand j’avais envie de vomir, c’est dire! Il me rassurait, me disait que j’allais guérir et que bientôt ça irait mieux (il me prête même son doudou pour que je ne sois pas toute seule quand il va à l’école). Il me reprend tout de même si je parle trop fort pour ne pas réveiller le bébé. Il surveille aussi quand je m’allonge pour que je me mette sur le dos pour ne pas écraser le bébé. Il se demande aussi si quand je mets mes mains dans mes poches j’arrive à le toucher. Il fait de grandes promesses : « Moi je vais protéger mon petit frère, quand je serai pompiers, je vais le sauver! »; « Moi je vais t’aider à ouvrir le ventre pour sortir le bébé ». Il me demande de lever mon pull pour mettre sa tête contre mon ventre parce qu’il adore sentir ses coups de pieds! Bien sûr, il demande sans arrêt quand il va arriver. Parfois il pousse aussi mon ventre pour le remettre à sa place. Tout doit se bousculer dans sa petite tête! En plus, on est en train de tout chambouler dans sa chambre pour faire de la place à son petit frère. J’essaie d’être disponible pour lui, de répondre à ses questions, de lui expliquer les choses, mais on ne peut qu’imaginer le nouvel ouragan qui va débarquer dans nos vies…

Et chez vous, ça c’est passé comment? Comment avez vous aidé votre aîné à trouver sa place?