Le cadeau le plus précieux

Pour notre anniversaire de mariage, nous n’avions demandé aucun cadeau, aucune cagnotte mais par contre tous les invités devaient amener un plat végétarien à partager. Cela nous paraissait une bonne idée pour limiter les frais mais pas la liste d’invités… Sauf qu’au milieu de ceux-ci il y avait une tripotée de copines qui avaient l’habitude de faire des cadeaux à plusieurs mains pour les évènements importants ! Mes copines du Dimanche nous ont donc offert une magnifique guirlande de voeux, façon guirlande tibétaine mais brodée sinon c’était trop simple. Elles ont chacune fait une couleur et le résultat est juste sublime, je suis en amour devant tant de beauté et doublement émue puisque que c’est aussi moi qui leur ai (en partie) appris à broder. Merci encore mes mères veilleuses, encore une fois, vous êtes tombées dans le mille!

guirlandemerveilleuse8 guirlandemerveilleuse7 guirlandemerveilleuse3 guirlandemerveilleuse2 guirlandemerveilleuse4 guirlandemerveilleuse5 guirlandemerveilleuse1 guirlandemerveilleuse6

J’ai profité de la jolie lumière ce matin pour prendre enfin le temps de la photographier !

Comme une parenthèse

Nous avons eu la chance de partir quatre jour tous les cinq, un week end à rallonge qui nous a donné comme un avant goût de vacances. Nous avons testé le Village Sandaya de Soustons et c’était assez magique. Une vraie parenthèse en famille pour sortir du quotidien et se sentir en vacances le temps d’un week-end. Nous avons eu la chance d’avoir un temps magnifique, de quoi se recharger les batteries pour tenir jusqu’aux grandes vacances. Alors comme d’habitude, j’avais de grandes ambitions : Le Guggenheim de Bilbao, un copain à Mimizan, une copine à St Jean de Luz… Finalement, nous n’avons pas fait plus de 5 km sur place pendant le week end ! Il faut dire que tout est à proximité, le lac, l’océan, la forêt, la piscine. Juste du temps pour profiter des enfants et être vraiment disponibles pour eux. Nous logions dans un chalet Badiane et c’était vraiment super confortable de ne pas avoir à anticiper toute la logistique pour 5 : la chaise haute, la baignoire en plastique, les draps, l’éponge et le produits vaisselle, nous avons tout trouvé sur place. Bref les ingrédients pour vraiment se mettre en pause.

 soustons1 soustons9 soustons8 soustons7 soustons12 Soustons3 Soustons2 Soustons1soustons6 soustons5 soustons4 soustons3 soustons18 soustons19 soustons17 soustons16 soustons15 soustons14 soustons13 soustons24 soustons23 soustons22 soustons21 soustons20 soustons11 soustons2

Et pour fêter ça, un petit concours sur mon compte IG avec un joli week end à gagner !

L'enfant Slurp

Depuis le début de l’année mon Croq fait du cirque. C’était pour moi une évidence de l’inscrire dans cette activité. D’abord c’est toute mon adolescence, les vacances, les tournées, les amis, mes premiers costumes… C’est tellement de bons souvenirs pour moi que je me suis toujours imaginé initier mes enfants. Je trouve que c’est une activité à la fois sportive et artistique sans aucun esprit de compétition (et c’est très rare dans les activités proposées aux enfants), de quoi apprivoiser son corps et ses capacités tout en développant son imagination. Bref, la fin de l’année approchant, j’ai demandé si il y avait besoin d’une tenue particulière pour le spectacle. J’ai compris entre les lignes (car je ne devais pas être au courant de ce qui se passerait lors du spectacle) que mon fils viendrait d’une autre planète, parlant un obscur langage, un slurp ! Alors j’ai imaginé un costume ne contraignant pas trop ses mouvements sur la boule en partant d’un leggings / t-shirt basiques. Je me suis inspirée des costumes de Découflé qui m’ont toujours fascinée !

slurp1 slup2slurp3 slurp4 slurp5

 Lui qui est très à l’aise à l’école, ça n’a pas été si simple pour lui de trouver sa place là bas (il ne connaissait personne) mais il a persévéré. Il était très inquiet à l’idée de se produire sur scène et le costume l’a beaucoup aidé. Il a joué un rôle de carapace et j’ai trouvé qu’il osait beaucoup plus une fois son costume enfilé, il n’y a qu’à voir les photos !

Une chambre de toute petite fille

Depuis presque un an, cette petite poulette a une vraie chambre. Nous lui avons installé un petit nid dans la mezzanine, ce n’est pas idéal mais c’est son coin à elle et puis nous préférions que chacun ait son espace. J’ai adoré ressortir le Bambily et chercher de nouveaux aménagements chez pib. J’attendais d’avoir fini l’aménagement avant de publier cet article, mais je crois qu’il faut que je me fasse à l’idée que ce ne sera jamais terminé ! J’ai fait de jolis rideaux mais nous avons des petits travaux à faire avant de pouvoir les installer. Et puis je me rends compte que je vais pouvoir enlever la table à langer et la mettre dans un plus grand lit rapidement… Bref, ça passe tellement vite qu’il fallait bien que je pose ici un état des lieux intermédiaire !

minibedroom1 minibedroom3 minibedroom14 minibedroom13 minibedroom19 minibedroom16 minibedroom2 minibedroom15 minibedroom20 minibedroom4 minibedroom7 minibedroom8 minibedroom12 minibedroom11 minibedroom17 minibedroom18 minibedroom5 minibedroom9 minibedroom10 minibedroom21 minibedroom6

Les étagères à cases empilables Ontario viennent de chez pib, les autres ont été fabriquées par mon homme. L’armoire et la commode viennent de chez Emmaüs. La plupart des jouets ont été faits maison. La guirlande brodée a été faite par mes copines du Dimanche, le tambour vient de chez Vous Boutique et à peu près tout le reste est fait maison, y compris la petite fille !

Dans la classe de... #3 Marie

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance d’aller visiter la classe de Marie. Marie est maîtresse depuis 10 ans, elle a d’abord testé le cycle 3 puis le cycle 2 avant de jeter son dévolu sur la maternelle.  Elle a toujours voulu faire ce métier et quand on l’entend parler de son travail, on comprend tout de suite que c’est une passionnée ! Marie enseigne dans une école privée et j’ai trouvé très intéressant d’avoir la chance de visiter son école. Pour elle cela correspond à un vrai choix. Elle a connu enfant les écoles privées et elle a toujours aimé le côté « petite famille », la proximité avec les parents, la solidarité qui y est pratiquée. Jusque là je ne connaissais pas du tout l’enseignement privé et je suis très curieuse des différentes pratiques d’enseignement donc je pense que la diversité ne fera qu’enrichir cette rubrique.

classemarie26

Marie enseigne dans une classe de grande section et elle adore ce niveau. Elle apprécie leur autonomie, leur curiosité sans pour autant subir une trop grosse pression des programmes comme c’est le cas à l’élémentaire. Elle se sent plus libre à la maternelle. Ce qui la passionne c’est la curiosité insatiable de l’enfant. Elle aime mener un projet avec eux et s’en servir comme support pour toute l’année. Dans son école, les projets sont choisis en équipe à chaque rentrée et ils servent de fil conducteur toute l’année. Elle parle encore avec nostalgie de l’année où ils avaient choisi la mythologie.

classemarie13 classemarie12

Cette année le thème était Le tour du monde et il a guidé la classe de Marie tout au long de l’année en servant de support d’apprentissage. Ils ont suivi les route de l’aéropostale, le transsibérien… Ce qu’elle aime c’est partir avec eux justement, ils apportent toujours de l’imprévu et lui permettent d’aller plus loin avec eux. Marie se réjouit de ne jamais s’ennuyer dans sa classe, elle sait que chaque journée sera différente.

classemarie32 classemarie9 classemarie6 classemarie5 classemarie22

Son coin préféré c’est le coin écriture. Les élèves peuvent y accéder librement. Ils ont plein de matériel à disposition : des lettres découpées, des règles à lettres, le référentiel des alphas, des étiquettes avec tout le vocabulaire étudié en classe, des tampons lettres… C’est aussi un coin que les élèves apprécient beaucoup. Ils y pratiquent l’écriture intuitive.

classemarie25 classemarie24 classemarie23 classemarie17

Marie, en bonne maîtresse qui se respecte est la reine de la débrouille ! Elle partage avec nous ses petites astuces pour le matériel. Alors ne la jugez pas, elle a une légère addiction aux étagères Ikea Trofast (je pense que c’est une pathologie commune chez les maîtresses). Elle a d’ailleurs demandé à son mari de lui fabriquer de nouveaux supports en bois pour installer de nouveaux bacs.

classemarie16

Pour ranger son matériel d’une part.

classemarie27

Pour installer les ateliers autonomes d’autre part.

classemarie31

Elle a également fabriqué des formes à dessin Montessori, version récup, option débrouille. De la même façon , elle prépare à chacun de ses élèves, son prénom en lettres rugueuses grâce à une peinture relief trouvée chez Action saupoudrée de paillettes.

classemarie8 classemarie7

Pour les lettres mobiles, elle a eu l’idée d’utiliser des restes de carrelage ou de pâte de verre. Je ne parle même pas des boîtes de Kusmi Tea, je crois qu’on est toutes pareilles ! J’aime beaucoup aussi les ardoises du marché recyclées en ardoises pour le graphisme.

classemarie30 classemarie29 classemarie28

Les glands trouvés chez Action, soit dit en passant, elle ne serait pas contre un partenariat avec l’enseigne.

classemarie14

Dans l’école de Marie, les enfants utilisent des serviettes en tissu à table (et je ne comprends pas pourquoi c’est si compliqué à mettre en place ? si certaines écoles y arrivent pourquoi pas toutes !?).

classemarie10

Pour donner vie à sa classe Marie ne recule devant rien, enfiler un boubou africain, installer une tente berbère pour fêter les anniversaires, tout est possible ! Elle aime aussi beaucoup chanter avec eux, elle organise tous les jours un temps de chorale en groupe classe et ses élèves adorent « chanter avec les autres des chansons tristes ou joyeuses car leur coeur bat pareil pareil »

classemarie11 classemarie19 classemarie1

Marie a trouvé une alternative aux barquettes de cantine, elle a investi dans différents types de contenants qu’elle a étiquetté avec la charte qu’elle a choisi pour son année autour du monde. D’ailleurs elle dépense de sa poche entre 40 et 50€ par mois pour sa classe : Ikea, Le bon coin, Action..

classemarie15 classemarie18 classemarie4 classemarie21

Marie propose un Haïku tous les jours à ses élèves et c’est un rituel qu’ils réclament. Même si elle a des élèves en difficultés, Marie a conscience d’enseigner à un public privilégié. Ses élèves et leurs parents sont vraiment acteurs de la vie de la classe et de l’école. Ils lui amènent des albums sur les thèmes travaillés en classe, des magazines, ou fabriquent même des bouteilles de retour au calme.

classemarie20 classemarie2 classemarie3

Après le mari, c’est donc la maman de Marie qui a mis la main à la pâte pour réaliser Poucette. Et je ne parle même pas du fils qui a dû prêter son blouson d’aviateur, décidément c’est une affaire de famille ! D’ailleurs Marie trouve parfois que ce métier est assez invasif sur la vie de famille. Il lui prend beaucoup de temps et d’énergie. Elle travaille au moins une heure chaque soir pour préparer sa classe et environ 3 heures tous les Dimanches.

Avec les années, ce qu’elle trouve le plus difficile c’est la relation avec les parents. Etant en fin de cycle, elle se retrouve parfois à avoir des annonces difficiles à faire aux parents et c’est difficile pour elle. Elle se projette en tant que maman et cette empathie est parfois lourde à porter.