Pour avancer en 2020

bleu2019 turquoise2019 vert2019 jaune2019 rose2019 rouge2019 violet2019

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que je raffole des résolutions, j’en prends toujours 472, ça me motive même si je n’en réalise qu’un quart. Jusque là tout va bien sauf que plus ça va, plus les trois quarts restant me font souffrir, ils envahissent ma tête, me font culpabiliser…

J’ai donc pris le temps de faire le bilan de mon année 2019 dans tous les sens et dans tous les domaines. Je suis beaucoup d’outils de développement personnel et cela m’aide beaucoup à y voir plus clair. Je sais maintenant de façon plus claire ce qu’il faut que j’essaie de renouveler, je sais aussi ce dont je n’ai plus envie. Cela me donne des directions pour cette nouvelle année…

La reprise en main de mon corps dont je parlais ici et a été un vrai déclencheur. J’ai vraiment eu le sentiment de reprendre les rennes de ma vie et j’ai senti que tout était entre mes mains. Même si cette démarche n’est pas terminée, elle est déjà positive et c’est justement le succès dans cette démarche qui me fait prendre conscience que je suis capable d’opérer de grands changements. Si j’ai réussi à changer dans ce domaine, je peux le faire dans d’autres domaines. Il suffit peut-être de s’y consacrer pleinement ? Je crois que mes multiples résolutions m’ont perdue, je ne voyais pas jusqu’alors l’intérêt de les prendre un  par un… Il est temps pour moi en 2020 d’arrêter de m’éparpiller et de choisir un seul objectif. A suivre !

Une table de Noël qui pique !

Il y a quelques semaines, Ma Petite Mercerie m’a proposé d’imaginer une table de Noël avec leurs tissus. Le genre de proposition difficile à refuser ! Surtout que mon homme nous a fait une nouvelle table sur-mesure en acier et en chêne, c’était l’occasion de lui faire une robe de baptême ! J’avais envie de faire une table assez graphique (et colorée mais ça vous le savez !). J’avais envie d’utiliser à nouveau les dégradés de Poppy Fabrics que j’avais adoré travailler pour les petits couffins. J’y ai associé un coton lavé pour éviter qu’il ne déteigne sur les couleur au lavage. J’ai donc imaginé des petits sapins réalisés avec une technique de patchwork pour qu’ils soient parfaitement intégrés à la nappe. Je ne vais pas vous cacher que la réalisation a été assez longue mais je pense que si vous vous lancez maintenant vous pouvez l’avoir pour Noël  🙂 J’ai aussi réalisé les serviettes assorties parce qu’on est pas des bêtes ! Je suis assez contente du résultat et j’ai hâte de la mettre en place au réveillon…

 treetable11 treetable21 treetable14 treetable18 treetable24 treetable22 treetable13 treetable23 treetable9 treetable20 treetable12 treetable5 treetable3 treetable4 treetable17 treetable19 treetable16 treetable8 treetable15 treetable7 treetable6 treetable1

La suite des préparatifs de Noël arrive !

Youpi mercredi #97 : la valise de la nuit étoilée

Cela fait un moment que je bave devant les espaces Snoezelen, j’adorerais avoir la place et le budget d’en installer dans ma classe et chez moi. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’un concept né aux Pays bas dans les années 70. »Snoezelen » est la contraction de « Snuffelen » qui signifie explorer / sentir et « Doezelen » qui signifie somnoler. Pour résumer l’idée est de proposer un espace sensoriel riche capable de stimuler et d’éveiller les sens tout en étant un lieu confortable et sécurisant. Tout ça pour dire qu’aujourd’hui j’avais envie de vous proposer une alternative plus accessible en partenariat avec Hoptoys.

J’ai donc imaginé une valise étoilée permettant de faire un voyage dans la nuit. Pour cela, il vous faudra une vieille valise, j’ai peint l’intérieur en bleu nuit et ma maman a fait une belle réplique de Van Gogh. J’ai ensuite collé des étoiles phosphorescentes. Le principe c’est de mettre à l’intérieur des objets lumineux pour émerveiller votre public. Vous commencez à connaître mon goût pour la mise en scène, cela semble simplet mais tout est dans le spectacle qu’on met autour ! La valise ajoute du mystère, à vous d’imaginer la suite. La plupart du matériel vient donc de chez Hop’toys (je rajouterais bien un de ces quatre une lampe à fibres optiques et un mini projecteur kaléidoscope), les autres sont des vestiges de fêtes foraines et obscures pêches aux canards. Alors bien sûr, c’est moins impressionnant que les colonnes lumineuses mais c’est beaucoup plus accessible, en plus vous avez 20% de réduction sur ma sélection avec le code BLISS20 ! J’ai aussi ajouté deux albums sur le thème de la nuit pour ajouter une entrée différente.

 YMvalisetoile1 YMvalisetoile2 YMvalisetoile11 YMvalisetoile18 YMvalisetoile8 YMvalisetoile7 YMvalisetoile17 YMvalisetoile16 YMvalisetoile15 YMvalisetoile12 YMvalisetoile5 YMvalisetoile13 YMvalisetoile19 YMvalisetoile3 YMvalisetoile4 YMvalisetoile6 YMvalisetoile10 YMvalisetoile9 YMvalisetoile14 YMvalisetoile20

Mes enfants ont beaucoup aimé cette valise, ils étaient déçus quand je leur ai dit que je l’emmenais à l’école. Mon grand m’a même demandé si je pourrai lui donner quand je serai à la retraite… well well well…

Mon moi de novembre

moidenovembre

J’ai décidé que ma priorité du mois de Novembre était moi-même (oui j’aime bien me fixer des objectifs/priorités). La vérité c’est que ça change un peu… Je suis certes hyperactive mais je fais beaucoup (trop ?) pour mes enfants et mon boulot. Ma petite personne est souvent la dernière roue du carrosse ! Alors j’ai décidé de me reprendre en main, de prendre soin de moi avec douceur et bienveillance.Le mois de novembre rime souvent pour moi avec morosité. L’effet motivant de la rentrée est retombé comme un soufflet, les festivités de Noël sont encore loin, alors finalement, je trouve que c’est un bon moment pour se recentrer. Je me suis un peu éloignée des réseaux sociaux pour prendre ce temps pour le faire. Le début de la réflexion avait commencé ici et ces dernières semaines, j’ai senti que ça devenait urgent. J’ai commencé par faire attention à ce que je mangeais et arrêter de trouver dans la nourriture un faux plaisir qui comble l’ennui, le froid, la fatigue, le cafard… Je me suis d’ailleurs auto-félicitée d’avoir atteint mon premier palier en m’achetant une jolie jupe sur Vinted. Pour les prochains paliers, j’ai prévu un hammam, une nouvelle monture de lunettes et peut-être, le truc de fou, un rendez-vous chez le coiffeur (je crois que la dernière fois que j’y suis allée, je n’avais que deux enfants). Je ne suis vraiment pas du genre à me pomponner, je ne vais jamais chez l’esthéticienne, le matin je mets un coup de rouge à lèvres et c’est parti. Je me suis longtemps dit que cela me faisait gagner du temps sur le reste mais là j’ai pris le temps de me crémer, de ressortir du parfum… Le tout en se disant qu’on mérite bien de se faire du bien. Je me suis aussi accordée le temps de m’occuper de ma santé, ça paraît bête mais nos emplois du temps sont tellement plein que les rendez-vous médicaux pour nous c’est ce qu’on remet toujours à plus tard. Alors ce mois-ci, quelques rendez-vous de plus : dentiste, gynéco, orthoptiste… Ce ne sont pas forcément les rendez-vous les plus agréables mais ils me donnent la satisfaction de sentir que je prends soin de moi. Et puis après tout, si on veut prendre soin des autres, il faut être bien soi-même. Ensuite, je crois que le truc le plus fou de ce mois de novembre c’est que je me suis mise au footing. J’entends certains glousser derrière leur ordinateur ! Mais promis c’est vrai. Alors c’est pas glorieux, je ne cours pas très longtemps, j’ai l’impression que je vais mouriiiiir, mais je recommence et j’y trouve beaucoup de satisfaction. Mon fils m’accompagne à vélo et c’est chouette de partager ce moment avec lui. Je sens que je dépasse mes limites et cela me rend très fière. Il y a ce sentiment assez grisant de sentir qu’on peut tout faire, c’est powerful et je ne l’imaginais pas. En fait, c’est ce qui ressort de toute cette démarche, je suis la seule à avoir le pouvoir de changer les choses et prendre soin de moi. C’est assez rassurant finalement de sentir cette puissance et cette indépendance. Et ça me donne la force et l’envie de changer encore beaucoup de choses…

La suite au prochain épisode !

Youpi mercredi #96 : feuilles d'automne

A la suite du billet précédent, j’avais envie de détailler la façon dont nous utilisons ces tablettes en bois Tangram Montessori. Elles ont d’abord été laissées en libre accès pour qu’il puisse les découvrir par lui-même comme il le souhaitait. J’aime bien observer ce qu’il a instinctivement envie de faire avec, parfois c’est surprenant et ça donne de nouvelles perspectives ! Il est toujours curieux de découvrir du nouveau matériel. Après les avoir manipulées, naturellement il a eu envie de les apparier quand il s’est rendu compte qu’elles allaient par deux. Je lui ai suggéré d’essayer de le faire les yeux fermés. Ensuite il a marqué l’empreinte de la feuille à l’aide d’une craie grasse. Enfin pour terminer, et je crois que c’est ce qu’il a préféré, nous avons fait les empreintes des feuilles dans la pâte à modeler ce qui a permis de les sentir avec une forme concave et non plus convexe.

Je pense qu’il y a encore plein de façons de les utiliser mais voici déjà les notre, si cela peut vous donner des idées…

 YMfeuilles5 YMfeuilles2 YMfeuilles3 YMfeuilles4 YMfeuilles1 YMfeuilles6 YMfeuilles7 YMfeuilles8

Vous remarquerez qu’il y en a un qui n’a pas été perturbé par tout ce remue-ménage…
Bon mercredi !