Et un stage création de matériel pédagogique textile...

L’autre idée était de proposer un stage ou l’on pourrait réaliser du matériel pédagogique textile : tapis à histoire, livres en tissu, marottes, marionnettes… Je sais que dans mon lectorat j’ai beaucoup d’enseignantes, EJE, assistantes maternelles et mamans ! Je me suis dit que je trouverai le public sans problème…

Comme l’autre, ce stage a été très fort en émotions et en rencontres. Quand on touche à nos passions et à ce qui nous fait vibrer les échanges sont d’autant plus vifs et les liens exacerbés. Et puis il doit y avoir quelque chose de particulier aux colonies de vacances, en étant 24h/24 ensemble, les amitiés sont comme dans un bouillon de culture. Si on a des choses à dire, des questions à poser, on n’attend pas, nous n’avons que ces trois jours pour échanger. A chaque stage, je me pince de pouvoir vivre ça. La vie m’offre ces grands moments qui redonnent foi en l’être humain et qui donnent envie de partager encore et toujours plus.

Bien sûr c’est triste de se quitter mais on sème ces amitiés aux quatre coins de la France et on espère se retrouver à la Guinguette ou ailleurs pour parler encore et toujours de l’enfance, l’éducation, l’enseignement et tout ce qui nous anime.

stageMP5 stageMP8 stageMP1 stageMP2 stageMP6 stageMP7 stageMP3 stageMP11 stageMP4 stageMP16 stageMP17 stageMP18 stageMP14 stageMP13 stageMP15 stageMP12 stageMP19 stageMP10 stageMP9

 Et puis je dois dire que je trouve ça toujours aussi magique de donner vie à des personnages d’albums, comme si il sortaient du livre. Nous nous sommes transformées en magiciennes le temps du stage et j’imagine déjà les yeux ébahis de tous les enfants qui découvriront ces histoires au travers de ces outils.

Je suis encore toute émue des liens tissés lors de ces stages alors je me console en pensant déjà au prochains…

Un stage broderie yoga !

C’est parti d’une idée folle, comme j’en ai régulièrement, mais celle là je ne l’ai pas lâchée ! L’idée de refaire un stage broderie à la Guinguette mais en m’associant à mon prof de Yoga. Je trouvais que ces deux activités fonctionnaient bien ensemble.

stageBY1 stageBY5 stageBY6 stageBY7 stageBY10 stageBY3 stageBY2 stageBY4 stageBY9 stageBY8 stageBY11

Quelle folie cette vie quand même ! Nous enchaînons les projets, nous mélangeons les domaines et nous vivons toujours à 1000% cette vie que nous avons entre nos mains. Nous avons la chance de posséder ce lieu magique qui était fait pour accueillir des gens. Nous prenons d’ailleurs un malin plaisir à imaginer encore et toujours de nouveaux dispositifs d’accueil, de retraite, de rencontres… Après tout, cette grande Guinguette a accueilli il y a longtemps de nombreux pélerins de Saint Jacques, c’est dans son ADN.

Bref, nous avons accueilli un nouveau groupe de stagiaires pour tester ce nouveau concept le temps d’une parenthèse assez magique. C’était vraiment riche en créativité et puis c’est toujours incroyable d’accueillir des femmes des quatre coins de France qui s’autorisent cette pause en notre compagnie. Mon super partner in crime était aussi de la partie et s’est occupé de cuisiner tous les repas. C’était un travail d’équipe !

Une année dans la Blissclassroom

Il aura fallu digérer un peu la fin de cette année scolaire avant de pouvoir mettre des mots dessus. Elle a été tellement folle, tellement forte, tellement incroyable, au delà de mes espérances… Elle restera sans doute longtemps la meilleure de mes années d’enseignement. J’ai trouvé dans cette petite école un espace de liberté énorme qui m’a permis de m’épanouir dans ma classe comme jamais. J’ai pu tout imaginer dans ce lieu, tout y était possible et quand en plus on a un petit effectif, la classe devient le meilleur des terrains de jeux.

C’était aussi ma première année à temps partiel et cette journée off a été une vraie bouffée d’air ! J’ai beaucoup bricolé et beaucoup accompagné les diverses activités et sorties de mes enfants. Nous en avons beaucoup rigolé d’ailleurs, je quittais ma classe pour accompagner celle de mon fils à la piscine, au musée, aller lire des histoires dans la classe de mon cadet, à la crèche… Mais ce qui est sûr c’est que je revenais dans ma classe le mercredi aussi fraîche que le lundi ! J’en profitais aussi pour ramener souvent de nouvelles choses, de nouvelles idées à expérimenter avec mes élèves.

Cette année a aussi été très riche en rencontres : des atsems du tonnerre, une agent technique si attachante, nous avons recréé une vraie petite famille dans ce lieu qui peut parfois être si froid et impersonnel. Ce n’était vraiment pas le cas cette année et je suis vraiment allée travailler le sourire aux lèvres toute l’année, pressée de retrouver mes collègues et mes élèves.

Cette année m’a aussi fait vivre les extrêmes parce qu’au milieu de ces conditions de travail presque parfaites, j’ai aussi vécu les tourments dont beaucoup de collègues parlent et que je n’avais pas encore connu : signalement et harcèlement ont aussi fait partie du tableau. En fait tout était exacerbé cette année, dans tous les sens, des grands bonheurs qui ont aidé à supporter de grandes douleurs… J’ai malheureusement découvert le côté sombre de notre joli métier.

Travailler dans une école qui ferme a aussi accentué les émotions en cette fin d’année, nous avons eu l’impression de fermer un livre, de terminer une jolie histoire… Alors avant d’aller écrire une nouvelle histoire ailleurs, j’ai eu envie de remercier mes précieuses alliées qui m’ont énormément aidé cette année. J’ai recouvert le câble de notre agent technique adorée et j’ai commandé des coussins chez Fée Parmoha pour mes atsems. J’ai choisi d’imprimer sur l’un la plus belle fresque réalisée cette année et sur l’autre une petite mise en scène avec le matériel utilisé dans la classe.

Pour les parents, j’ai réalisé un petit film en compilant plein de jolis moments de cette si belle année et ça restera aussi pour moi un précieux souvenir. Je l’ai projeté lors du dernier café des parents et c’était très émouvant…

hameau1 hameau2 hameau3 hameau4 hameau5

Bon sur ce, j’arrête de chouiner et je commence à préparer la rentrée !

Le cadeau le plus précieux

Pour notre anniversaire de mariage, nous n’avions demandé aucun cadeau, aucune cagnotte mais par contre tous les invités devaient amener un plat végétarien à partager. Cela nous paraissait une bonne idée pour limiter les frais mais pas la liste d’invités… Sauf qu’au milieu de ceux-ci il y avait une tripotée de copines qui avaient l’habitude de faire des cadeaux à plusieurs mains pour les évènements importants ! Mes copines du Dimanche nous ont donc offert une magnifique guirlande de voeux, façon guirlande tibétaine mais brodée sinon c’était trop simple. Elles ont chacune fait une couleur et le résultat est juste sublime, je suis en amour devant tant de beauté et doublement émue puisque que c’est aussi moi qui leur ai (en partie) appris à broder. Merci encore mes mères veilleuses, encore une fois, vous êtes tombées dans le mille!

guirlandemerveilleuse8 guirlandemerveilleuse7 guirlandemerveilleuse3 guirlandemerveilleuse2 guirlandemerveilleuse4 guirlandemerveilleuse5 guirlandemerveilleuse1 guirlandemerveilleuse6

J’ai profité de la jolie lumière ce matin pour prendre enfin le temps de la photographier !

Comme une parenthèse

Nous avons eu la chance de partir quatre jour tous les cinq, un week end à rallonge qui nous a donné comme un avant goût de vacances. Nous avons testé le Village Sandaya de Soustons et c’était assez magique. Une vraie parenthèse en famille pour sortir du quotidien et se sentir en vacances le temps d’un week-end. Nous avons eu la chance d’avoir un temps magnifique, de quoi se recharger les batteries pour tenir jusqu’aux grandes vacances. Alors comme d’habitude, j’avais de grandes ambitions : Le Guggenheim de Bilbao, un copain à Mimizan, une copine à St Jean de Luz… Finalement, nous n’avons pas fait plus de 5 km sur place pendant le week end ! Il faut dire que tout est à proximité, le lac, l’océan, la forêt, la piscine. Juste du temps pour profiter des enfants et être vraiment disponibles pour eux. Nous logions dans un chalet Badiane et c’était vraiment super confortable de ne pas avoir à anticiper toute la logistique pour 5 : la chaise haute, la baignoire en plastique, les draps, l’éponge et le produits vaisselle, nous avons tout trouvé sur place. Bref les ingrédients pour vraiment se mettre en pause.

 soustons1 soustons9 soustons8 soustons7 soustons12 Soustons3 Soustons2 Soustons1soustons6 soustons5 soustons4 soustons3 soustons18 soustons19 soustons17 soustons16 soustons15 soustons14 soustons13 soustons24 soustons23 soustons22 soustons21 soustons20 soustons11 soustons2

Et pour fêter ça, un petit concours sur mon compte IG avec un joli week end à gagner !