Durable de lapin

Nous essayons de faire de plus en plus attention à notre façon de vivre, de manger, de consommer… Nos préoccupations se sont amplifiées depuis que nous sommes parents. Je vais me risquer à parler de développement durable, même si ce terme est utilisé à toutes les sauces. Alors chez nous, c’est une somme de petits gestes qui mis bout à bout, donnent du sens à nos convictions. Cette année, nous nous sommes penchés en particulier sur la réduction des déchets, mais tout est lié, en consommant plus intelligemment, nous produisons moins de déchets de toute façon. Je ne prétends pas avoir une démarche parfaite, j’essaie juste de faire attention et je souhaitais partager ces idées avec vous. Parce que parfois, il suffit juste d’y penser et puis on se dit que nous aussi on peut le faire…

lapin lapinbis

Alors nous avons investi dans un lombricomposteur qui dégrade nos déchets verts, papiers, cartons. Si ça vous intéresse, je pourrai vous en parler plus précisément. La vieille yaourtière vintage ne marchait plus alors j’ai reçu à Noël une toute neuve qui tourne à fond toutes les semaines. Mon homme fait du bon pain et de la brioche dans la MAP avec la bonne farine bio de mon oncle et ma tante. Nous sommes abonnés à une AMAP. Nous essayons, autant que possible d’acheter de la viande chez le boucher (comme ça on sait ce qu’on mange, on évite le cheval et tous les emballages en plastique), mais on en mange de moins en moins. On essaie de consommer local autant que possible (jamais de sushi!). J’achète uniquement des œufs de poules élevées en plein air (pareil pour le poulet). On achète les pâtes, riz et céréales à la biocop, en plus il y a moins d’emballages. J’ai découvert qu’il y avait une droguerie qui proposait des produits ménagers au détail, alors j’y vais avec mes bouteilles vides (ou bidon d’eau de Lourdes ;-). On ne mange aucun produit préparé ou surgelé. Je fais souvent des gâteaux pour les desserts et goûters, ils remplacent tellement bien les gâteaux tout faits. Nous avons la chance de ne pas avoir besoin de voiture, on vit en centre ville et on fait tout à pied, à vélo ou en transport en commun. J’essaie de favoriser dans la mesure du possible la fabrication européenne pour nos vêtements, en essayant d’acheter moins mais mieux. Je fais moi-même une grande partie, je chine aussi sur les vide-grenier et LBC et du coup je me fais plaisir avec quelques belles pièces de créateurs sur Etsy ou de chouettes marques bio (Duns, Smafolk) ou fabriquées en Europe (Bobo choses, Beau Loves). Je pourrais vous parler d’encore plein de choses, car l’idée de développement durable peut concerner tous les domaines. Il y a tellement de choses à dire : maintenant j’essaie de me poser systématiquement des questions sur mes démarches, au risque de me prendre la tête… Et pour l’avenir on se pose encore plus de questions, croyez moi! Mais bien sûr, je ne suis pas parfaite, je fais juste ce que je peux et puis ça ne m’empêche pas parfois d’acheter des conneries en plastique Made in China!

En gros on essaie de consommer moins, avec moins de transport, moins d’emballage, biologique dans la mesure du possible et c’est pas forcément plus cher si on fait le bilan de toutes ces actions combinées (par exemple le bio coûte plus cher, mais faire ses propres yaourts revient entre 2 et 3 fois moins cher par exemple). Alors non, ce n’est pas une secte, juste un petit peu d’attention au monde qui nous entoure… Je n’ai pas (encore) franchi le pas des couches lavables, j’ai des doutes par rapport à l’eau consommée pour le lavage (d’ailleurs, si vous voulez partager votre expérience à ce sujet, je suis preneuse!). On verra pour le prochain! Et sinon, chez vous? Vous faites quoi? des petites idées simples à partager?

Edit : Merci pour vos nombreux messages, ça fait plaisir de savoir qu’on est pas les seuls à y penser! J’ai bien entendu vos remarques sur les couches lavables, je crois que je vais me lancer et puis l’idée de pouvoir fabriquer de jolies couches dans du joli tissu, ça me botte! J’en profite pour partager un chouette article ici! Je voulais aussi préciser que le lombricomposteur est un compost d’appartement, donc pas besoin de terrasse ni balcon!

66 comments to Durable de lapin

  • C’est une super démarche dans laquelle vous vous lancez, et si chacun fait un peu à son niveau, sans être à fond sur tout tout le temps pour autant, ce sera déjà un grand pas! Pour les couches lavables, ici 4 enfants sur 5 ont été en lavables. Couches achetés pour le 2d bébé et bien amorties niveau budget déjà. Il existe un document PDF que je dois avoir sur mon ordi qui chiffre la différence écologique et économique entre jetables et lavables, y compris l’entretien (électricité, eau etc)si ca t’intéresse je peux te l’envoyer. Enfin pour ma part, je suis convaincue que c’est bien plus écologique parce que même si on fait 1 machine de plus par semaine pour les couches, c’est bien moins que toutes l’eau utilisée pour la fabrication des lavables! Sans compter que les miennes ont donc servies à 4 enfants d’affilée et servent encore aujourd’hui à d’autres.

  • vm

    ton billet me rappelle celui d’arc-en-ciel et j’aime. ici aussi on fait attention et même si ce n’est pas pour tout, même si ce n’est pas 24/24 il y a des choses qui sont ancrées… la viande, le poisson, moins souvent mais de nos stands favoris du marché. l’expérience AMAP n’a pu se mettre encore en place alors on n’a nos habitude avec le maraicher du coin qui te propose même alors qu’il a pas eu le temps de cueillir tel ou tel fruit ou légumes, de s’y rendre et que tu reviennes dans une heure… un homme en or… même lutte contre les emballages (quand tu te retrouves à remplir tout un sac avec du papier du plastique plein d’encre et de solvants… ça fait réfléchir!). evidemment mes placards ne sont pas vierges de produits tout prêts: notamment de biscuits avec petit bambin au sombrero, de pâte à tartiner plus que nocive… que l’écolier aime beaucoup… mais dont il se passe et même auxquels il préfère mes cookies ou biscuits, la confiotte de sa maminou faite avec les fruits du jardin de sa tata et de son tonton… il ne faut jamais dire jamais mais je crois que je n’irai pas jusqu’au couches jetables ou au lombricompostage… c’est surement dommage 🙂 ici aussi on est à fond bon plan: salle des ventes, lbc, ebay et autres brocs et bourses organisées au local… et ici aussi on cède parfois à des sirènes peu amènes… aux yeux bridées et aux mains d’enfants… SHAME SHAME SHAME… cependant ça a toujours été assez rare, au risque de passer pour l’empêcheuse d’acheter asiat 🙂 j’assume depuis longtemps! côté maison nous révions d’une maison écolo, en bois toussa toussa… mais on voulait vivre en ville, ville sans trop de terrain sympa à batir, alors on a acheté du vieux et le bois c’est le parquet 🙂 ma plus grande fierté: mes pieds et ceux de toute la famille alors forcément la voiture s’use moins et les chaussures plus… bref tu vois ce que je veux dire… GROS BISOUS COCOTTE AINSI QU’A TES HOMMES
    PS: je te remercie pas: A CAUSE DE TOI (non non j’exagère pas) j’ai craqué sur un imper de chez toby tiger… CELUI AVEC LES DINO… PAS POUR MOI HEIN… POUR MAXOU!!! bizzzzzzz

  • sanphi

    Bonjour,

    votre avis sur le lombricomposteur m’intéresse. Je suis très intéressée par cette forme de compostage mais trouve encore très peu d’avis sur la question. Merci pour votre blog, il m’apporte des idées et de la bonne humeur à chaque fois. Longue vie!

  • Oh la la, tu me mets en joie à parler de ça !
    Non, sans rire, les couches lavables, je crois que c’est mieux de s’y mettre dès le premier bébé parce qu’après on perd en motivation pour faire toutes ces lessives !
    Si tu as « peur » pour l’eau voici ce lien : http://www.consoglobe.com/couches-lavables-vs-couches-jetables-2678-cg
    Bon, sinon, on essaye de manger plus de céréales, légumineuses, légumes et comme ça on ne mange pas de viande tous les jours. Je fais attention à acheter français et je n’achète pratiquement pas de vêtements neufs, ça n’est que du « deuxième main ».

  • ici aussi on est à peu près dans la même démarche. Notre composteur arrive cet après-midi! et sinon du maison et un peu de bio! Mais je trouve tout de même que ça revient cher… à voir sur la durée!

  • Tu connais mon avis sur les couches lavables, d’ailleur je susi étonnée que tu n’es pas encore craqué pourl es coucdre toi même , c’est tellement plus choux qu’une couche de plastique.

    20l d’eau pour la production d’une seule couche jetable, je ne parles pas des produits chimique, des arbres coupés et du pétrole associé. Alors oui, la jetable aussi consomme de l’eau pour la production et la teinte du tissu, oui le lavage des lavables consomme de l’eau, mais je crois qu’one est loin d’atteindre un impact écologique comme celle des jetables.

    En plus c’est tou bénéf, pour bébé 2, nous c’est budget 0 € vu qu’on a tout gardé d’Iris. bon ok mon fils aura quelques couches roses et violettes, mais bon!

    bizzz

  • Sympa l’idée de ce partage, j’y avais déjà pensé, puis j’ai eu la flemme 😉
    Donc je fais comme toi, pour tout et j’ai 1 composteur dans le jardin, puisque j’ai la chance d’en avoir un! En plus j’éssaie d’utiliser mon four (électrique) à fond, en cuisant par exemple le pain + un dessert ou un gâteau en même temps!Je double souvent mes préparations – lasagnes, gâteaux, gratins…etc cuits au four, et congèle la moitié, pour les jours de flemme ou de « pas le temps » ;)idem pour les plats type: bourguignon, soupes compliquées,plats exotiques.
    L’été, mes parents ou des voisins, me donne des légumes quand ils en ont trop, alors en échange je leur donne des oeufs de mes poules, et je prépare et congèle tous ce que je ne consomme pas aussitôt, pour les soupes de l’hiver. Je récupère l’eau de pluies pour les animaux, le jardin et les plantes d’intérieur. Je l’utilise aussi pour les lessivages après l’avoir filtrée.

    voilà pour ma part!
    belle journée à toi
    Catherine

  • Notre grand projet de cette année c’est l’investissement dans un poèle à bois!
    Bien qu’habitant en centre ville nous nous sommes « associés » à un circuit de distribution qui nous livre déjà les fruits et légumes une fois par semaine et dès l’hiver prochain nous livrera le bois une fois par mois…

  • nous prenons des couches biodeegradables, beaucoup plus chere mais bcp plus proche de nos convictions….

  • je suis d’accord!
    et voici mon expérience en matière de couches lavables: j’ai tenu le coup un an 1/2 pour Louison (notre deuxième enfant), mais j’ai arrêté par la suite car le rythme était dur à tenir et Louison avait souvent les fesses rouges (pas au début parce que j’avais trouvé des super couches, mais lorsque j’ai voulu en acheter des plus grandes, je n’ai pas retrouvé les mêmes…). On s’est rabattu sur des couches dites écologiques (marque Moltex), et ma foi, nous en étions très contents!

  • On est en plein dedans en ce moment, marre de passer des heures dans les supermarchés, marre de jeter, marre de stresser, marre de dépenser 1/3 de ma petite paye alors qu’on n’a rien dans le caddy.
    J’ai décidé la semaine dernière que notre façon d’acheter/de consommer allait changer, et j’ai le feu vert de mon compagnon donc go, go, go !
    Nous avons le marché ici tous les samedi matins, un petit marché, mais j’y trouverai des fruits/légumes, du fromage, des poulets, du poisson. Je me suis renseignée pour l’AMAP, avec un point de distrib’ dans ma ville à côté du boulot, je n’ai pas de réponse pour le moment.
    Pour la viande j’essayerai d’aller chez le boucher, on ira moins certes, on mangera moins de viande (l’humain en a besoin seulement une fois par semaine, on remplacera pas des oeufs ou du poisson parce qu’on est pas encore prêts à se lancer dans l’aventure VG) mais on en mangera de la bonne !
    Pour le pain je l’ai la plupart du temps gratuitement puisque je suis vendeuse en boulangerie, je récupère souvent du pain donc.
    Mon beau père a des poules, il nous donne donc des oeufs (et parfois, on en a 2 dans la même coquille ^^)
    Pour le reste, je pense aller au discount du coin, pas de biocop ici.

    Je vais aussi changer ma façon de faire avec les produits ménagers car je dépense une folle monstre dans ces produits gadgets : poudre qui mousse dans les WC, parfum d’intérieur de toutes les formes, Cilit mon amour, distributeur automatique de savon, divers parfums pour nettoyer mon sol… Finalement, ça ne lave pas mieux, je suis juste comme une gosse devant les rayons.
    Je vais donc faire le plein de vinaigre blanc, de savon noir. Fini le sopalin, j’achèterai de la chamoise, je laverai mes éponges à la machine 😉

    On teste dès que la paye arrive 🙂

  • mmmm je t’aime encore plus après lecture de cet article (attention je n’aime pas forcément non plus tous les gens ayant une réflexion écolo hein! la plupart de mes amis ne le sont d’ailleurs pas, je leur ouvre la voie, et ca m’enerve quand on me sort « oh je vais te presenter untelle, tu vas l’adorer elle fait aussi le tri selectif » grrrrr)
    ici on fait plus ou moins pareil que toi, j’ai abandonné la map, revendu sur lbc pour acheter de la sappe aux enfants, maintenant je pétrie ma pâte à pain avec mon robot de cuisine (qui hache aussi la viande, fait les saucisses, rappe, coupe, presse… bref tu vois le genre de bête quoi!) et je cuis au four, on avait du mal avec la forme cubique de la map en fait, on préfère nos boules de pain complet… ici non plus, jamais de plats préparés ni surgelés tout fait, les fois où on a essayé, on était déçus… dans le congél on trouve quand même des légumes et fruits des saisons passées (ma tante qui habite en Angola nous rammène dans ses valises de la mangue et de l’ananas), des plats que j’ai préparé, de la viande achetée soit en gros soit direct chez le producteur (poulet fermier, demi agneau, quart de veau… mais en effet, on n’en mange beaucoup moins ici aussi) les poissons qu’on a péché (on a énormément de dorades et de rougets dans la mediterrannée… Etant une accro du HomeMade, je me suis mise il y a 4ans à faire mes propres cosmétiques, liniment pour bébé, parfois même du make up… ca me permet de contrôler mes compositions, d’eliminer beaucoup de conservateur et de tension actif nocifs pour la nappe phréatique, de favoriser le bio, je fais beaucoup de décoction de plantes que l’on cueuille le dimanche ou achetons dans les herboristeries (je suis en ce moment en train de faire macérer des pâquerettes dans de l’huile de pépin de raisin, d’ici 3semaines, je pourrai me concocter une petite crème) ce que je ne fais pas, je l’achète en libre service à biocoop. Même traitement pour les produits ménagers! depuis que j’ai découvert Raffa le Grand ménage (http://raffa.grandmenage.info/post/2006/01/12/Livret_____Le_Grand_M%C3%A9nage_____Versions_finales) le vinaigre blanc est mon meilleur ami…
    On est aux couches lavables, elles ont été achetées pour bébé no1 et là c’est bébé no2 qui a pris le relais. je ne sais plus où mais il y a une étude qui a été faite, et la consommation d’eau utilisé pour le lavage est bien moins importante que la quantité nécessaire à la fabrication. Puis nous faisons rarement de machine « spéciale couche » grâce à un petit voile biodegradable que l’on met au fond de la couche, les selles partent aux wc, et on lave nos couches prétrempées dans l’eau+huile essentielle de teatree, avec notre linge… pour la lessive par contre on est des mauvais, on n’arrive pas à se passer de notre lessive, on a pourtant essayé plein de lessive bio, les noix de lavage indienne, la lessive faite maison etc… par contre je détache le linge avec une solution home made, faite de savon noir et de cristaux de soude… les fringues, confection homemade pour la plupart… sinon on chine, on recupère, on troque, on achète d’occaz, on traine dans les vide grenier (où là on se lâche sur le made in china en général, avec peu moins de culpabilité…)
    quoi d’autre… on a banit depuis ouhla depuis très longtemps le sopalin et lingettes jetables… on a quand même un rouleau de sopalin, il est là depuis qu’on a emmenagé il y a deux ans… on a ressortis nos ronds de serviettes, beaux torchons et lingettes microfibres… là où j’ai du mal c’est les mouchoirs en tissus… j’aime l’idée mais j’aurais trop peur de paranoïer et de devenir esclave de la desinfection des (mi)crobes
    ah on a poussé un peu loin notre démarche d’après certains membres de la famille, car pour Noel et anniversaire, on boycott catégoriquement les jouets disneys, hello kitty et autres produits purement marketing, ca irrite mon capitaliste de frère, on favorise les cadeaux personnalisés qui vont faire créer du lien avec les gens! un abonnement à la piscine, une entrée dans un parc de jeu, un atelier dans un musée… hors de question de compenser l’affection ou la présence par un cadeau matériel, même si je sais que c’est tentant mais tellement pathologique… nous n’avons qu’une seule voiture, mon chéri travaillant à 30km de là ou on vit, et impossible de concilier les transports en commun avec ses horaires… les jours où moi je bosse, je ma fais soit prêter une voiture, soit je covoiture… mais je crois qu’à plus ou moins long terme on va devoir investir ans une seconde voiture… on regarde un peu les voitures hybrides… Mon chéri a grandit avec sa maman qui est très tourné vers l’écologie, et ca m’a beaucoup aidé à m’y mettre, ca m’a été facile, moi j’ai donné le goût de chiner à mon chéri… j’ai une grande confiance en nos enfants, pour qui la démarche devrait se faire normalement très naturellement… heu… désolée pour le pavé, c’est un sujet qui ma passionne, j’attend de voir vos idées à toutes 😉

  • ktl

    j’ai la même farine 🙂
    et j’adore ton titre !

  • Chez nous et à la boutique, en dehors de la nourriture c’est surtout le ménage qui est bio : vinaigre, argile blanche en poudre, lavage linge et vaisselle en bio, aspirateur et nettoyeur vapeur : rien d’autre. Depuis, j’ai beaucoup de mal a supporter les odeurs de détergeant.

  • Admirable… vraiment!!!
    J’aimerai en faire au moins la moitié!!!
    Je fais de temps en temps mes yaourts…
    Pour les couches lavables, je m’y suis essayé…
    Le top c’est les lingettes lavables!!!
    Les +:
    – Pas forcément plus d’eau puisqu’on les lave avec le reste (je mets un filtre en papier biodégradable que l’on jette, seule l’humidité reste sur la couche)
    – Les fesses de bébé sont extremement saines et douces…
    Les -:
    – Une sacrée organisation pour les changes en extérieur (ca prend bcp de place), du coup je garde ça pour la maison.
    – je trouve qu’il faut changer BB plus souvent…
    – Ca leur fait une sacrée paire de fesses!!! lol!!! J’ai une fille donc ca passe en collant mais les pantalons ne passent pas toujours

    Bisous et toutes mes félicitations….

    Elodie

  • J’adore ! j’essaye (à mon niveau) d’en faire le plus possible mais c’est vrai que le bio coûte plus cher (vivement que je travaille !) et difficile de trouver une AMAP à Marseille (alors qu’à Lyon, elle était trop bien notre AMAP). Mais j’ai trouvé un petit primeur qui vend des produits de saison et locaux (c’est pas bio mais c’est bien aussi).
    Je fais ma lessive moi-même ! On a acheté une sodastream donc on a moins de bouteilles vides à jeter (et c’est moins lourd à porter). Bref, y’a toujours pleins d’astuces que j’essaye d’utiliser!
    Par contre, je consomme des sushis (fait maison parce que j’aime trop ça) et des plats surgelés (parce que quand on a pas le temps, on a pas le temps … mais surtout en hiver, les légumes c’est compliqué alors le surgelé ça dépanne bien!).

  • Tout pareil ici sauf pour le lombricomposteur. Je me suis même mise à la confection de certains de mes produits ménagers, et produits de beauté (et notemment le liniment).

  • Les couches lavables nécessitent beaucoup moins d’eau (lavage + culture des matières 1eres pour les tissus) que les couches jetables pour leur fabrication uniquement !
    http://www.consoglobe.com/couches-lavables-vs-couches-jetables-2678-cg
    Ici 3 loulous et que des couches lavables … je ne regrette pas notre choix 🙂

  • Je suis moi aussi dans cette démarche même si cela est difficile parfois . Surtout que je suis maman de 3 enfants ( 22-17 et 11 ans) et il y a beaucoup de choses qu’ils n’acceptent pas : le changement est plus difficile pour eux . Moi j’ai investis dans un thermomix et je fais beaucoup de choses « faits-maisons » grace à cet outil merveilleux : pain, brioche, gateaux , terrine, glace ………j’achete de moins en moins de gateaux industriels , de la viande en parcimonie, des legumes bio , pour l’Amap : je suis sur une liste d’attente et j’attends la reprise des brocantes pour m’acheter une yaourtière . Je recycle énormément de fringues aussi en lingettes demaquillantes , en sac pour les jeans …………..et je fais aussi beaucoup les encombrants et retape ce que je trouve dans la rue ……..j’aime ce que je deviens ….

  • Coucou!

    Ton article est très sympa!

    Ce qui a provoqué le déclic chez moi c’est le reportage « We feed the world, le marché de la faim ». Je ne sais pas si tu le connais. Ce fût la révelation et je n’ai plus jamais acheté pareil après! (si tu ne l’as pas vu il est dispo sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=eqZPgLQROEU )
    Dans le même genre, il y a le reportage sur l’Obsolescence programmée (visible ici : http://www.youtube.com/watch?v=0VwCPQ7iLwc ).
    Ce sont des reportages assez longs mais vraiment très instructifs! 🙂

    Pour les couches lavables, je n’ai pas encore l’occasion de les utiliser mais ça à l’air pas mal du tout! D’après ce que j’ai pu lire, ce n’est pas si compliqué que ça! C’est une petite organisation au début pour gèrer le nombre de couches, etc… Sur tes doutes par rapport à l’eau consommée, j’imagine qu’il y a aussi pas mal d’eau utilisée pour la fabrication des couches jetables. Et puis ce n’est sans doute pas une différence énorme puisque tu laves les couchent avec tout le reste des vetements…

    Au cas où, je te mets quelques uns des liens que j’ai consulté sur les couches lavables (je n’ai pas sauvegardé toutes les pages! oups! en plus j’ai enregistré directement les pdf sur mon ordi! ^^)
    * http://monbebebioetmoi.canalblog.com/archives/bebe_salit_des_couches/index.html
    * http://lafamillebio.canalblog.com/archives/bebe_bio/index.html
    * http://crevettefabrique.canalblog.com/archives/couches_lavables/index.html
    * http://unemamancreative.com/category/bebe-ecolo/couches-lavables/

    Bref, voilà, mon loooooong commentaire touche à sa fin!
    Bonne journée!

  • Fée des étincelles

    Je lave mes couches lavables avec les serviettes de toilettes donc pas de machine en plus 😉

  • Virginie

    Ici même démarche concernant l’alimentation, la réduction des déchets, le compostage … depuis plusieurs années. Chez nous beaucoup de choses sont chinées (j’aime à penser que plusieurs personnes ont utilisé mes meubles avant moi des dizaines d’années auparavant … ça c’est du durable). Je ne supporte plus d’entrer dans un supermarché, dans de grands magasins.Ces rayonnages archi-pleins me donnent la nausée.
    En ce moment mon obsession c’est d’accumuler moins. C’est dingue tous ces objets que l’on achète impulsivement et qui ensuite ne font que nous encombrer !!!
    Alors maintenant si je repère quelque chose je me laisse quelques jours de réflexion avant de craquer … et la plupart du temps je n’achète pas. D’accord ça fait un peu décroissance et ça va pas aider l’économie en ces temps de crise !!! Mais en réalité les économies réalisées sont réinvesties dans le consommer mieux (alimentation …) ou dans des plaisirs non matérialistes : massages, spectacles, cinéma ….
    Merci pour ce message et j’ai hâte de lire tous les commentaires pour y puiser des idées.

  • Ben là pour le coup je suis surprise, je me doutais que tu faisais pas mal de trucs toi-même mais pas forcément dans cette démarche là.

    Nous, nous avons commencé à nous mettre au bio il y a 8 ans, quand nous avons commencé à essayer d’avoir notre loulou. Mes petits soucis de santé et le fait que nous n’arrivions pas à l’avoir à commencé à nous faire réfléchir sur les causes possibles de tout ça. Ayant une formation scientifique, j’ai commencé à regarder de plus en plus les étiquettes et à lire des publication, très rapidement, nous sommes passés aux cosmétiques bios puis à l’alimentation bio. Je faisais mon pain au départ à la main puis à la MAP, finalement je ne le fais plus que rarement parce que le loulou il aime la baguette du boulanger et que c’est sur de rivaliser, il n’y avait que le chat qui aimait mon pain !
    Pour les produits d’entretien, je passe pour une folle furieuse parce que à part pour décaper nos vieilles canalisations qui ont tendance à se boucher, je n’utilise rien d’industriel, je décape mes toilettes et ma salle de bains avec de l’acide citrique,ça marche encore mieux que le vinaigre.
    Pendant mon congé parental, le petit était en couche lavable pour éviter de mettre des produits beurk beurk sur ses fesses mais quand il a grandi, j’ai voulu lui coudre des couches lavables mais sans surjeteuse c’est vite devenu difficile, par contre, il n’y avait rien de mieux pour ses fesses qui rougissaient facilement. A l’époque, je faisais aussi son liniment et la lessive, pour détacher, j’avais trouvé un super savon à base de jus de citron et de bicarbonate, rien de tel pour blanchir les couches et les bavoirs.

    Nous sommes aussi en AMAP depuis 3 ans, à coté je fais mon potager parce que à part la période où nous étions en appart, j’ai toujours fait pousser des légumes depuis que je suis petite (bon avant c’était chez papi et mami qui m’avaient laissé un coin de leur potager). Je fais mes conserves l’été et aussi mes confitures. Evidemment, nous n’achetons pas souvent des gâteaux industriels bien qu’il m’arrive de céder (surtout à la pâte à tartiner et aux pims…)
    on a un composteur, on fait aussi les vide greniers ou nous achetons des jouets qui font du bruit et qui ravissent le petit et nous cassent les oreilles et une bonne partie de ses vêtements.

    Evidemment, nous pourrions en faire plus, d’ailleurs le fait d’essayer d’avoir le second me fait réfléchir à ce que je pourrais améliorer et si ça marche j’ai déjà une idée des matériaux que je veux utiliser pour sa chambre parce que là aussi, nous faisons attention à chaque fois qu’on refait une pièce.
    Et pour info, le nettoyeur vapeur ça marche très bien et c’est incroyable à quel point des joints de carrelage ça peut être crado !

    j’ai été un peu longue mais bon fallait pas demander comment nous on faisait :o)

  • mathilde

    Coucou !

    deuxième commentaire sur ton blog 🙂 que j’aime toujours et de + en + même !
    je me trouve toujours autant de points communs avec toi !

    j’ai aussi fais un lombri-composteur (moi-même) mais depuis que nous avons déménager nous le faisons avec des copains qui nous même proposé cette année de se lancer à faire notre premier jardin chez eux. Car nous aussi comme vous, nous sommes en appartement. Et puis ici aussi c’est yaourtière, vrac de chez les magasins bio (ou de chez ma famille car je suis fille de paysan bio 😉 AMAP pour légumes et pain, on mange mieux et moins de viande qu’avant…

    et comme toi l’arrivé de notre fils nous a encore plus convaincu !
    J’aimerai bien lui fabriquer plus ses vêtements (beaucoup nous sont prêtés aussi) mais je ne suis pas aussi doué que toi, quoique tu me donnes envie ! D’ailleurs je lui ai fais un premier sarouel dont tu m’as beaucoup inspiré !
    je lui bricole beaucoup de choses 🙂

    j’aime bien Emmaüs et les brocantes … j’aimerai en faire plus mais mon « homme » n’aime pas trop « trainer » et toute seule j’ai moins de motivation…

    et récemment j’ai découvert le site sans-bpa.com, ca te plaira sans doute.
    je vais bientôt faire ma première commande chez eux. Ils ont plein de chose autour des enfants : pot compostable, biberon en inox (trop bien) etc… l’idée de réduire un peu le plastique de notre environnement me plait bien… mais c’est pas si facile !
    (et c’est plus cher aussi)

    voilà, cette fois je t’ai même raconté un peu de ma vie 😉

    Bisou de castelnaudary,

    et Merci pour ton blog, tes couleurs et la joie de vivre qui s’en dégage !
    A bientôt peut-être?

    Mathilde

  • mathilde

    ah tiens je viens de lire les commentaires au dessus du mien … et ici on utilise les couches lavables pour notre p’tit gars’ depuis ses 3 mois : on est ravi ! j’ai une amie Lise qui fait un blog de dessin sur sa vie quotidienne, elle est maman aussi et a fait un « post » sur les couches lavables récemment : liliaimelenougat. D’ailleurs c’est elle qui m’a donné le lien vers ton blog en pensant que ca me plairait 🙂 voilà, bonne journée !

  • Je suis ton blog depuis un moment et j’adore tes créas, ta maison pleine de couleurs et de fantaisies…grâce à toi j’ai aussi découvert le blog merveilleux d’Elisa chez qui j’ai presque tout de suite pris l’habitude de laisser des messages…et chez toi jamais, j’en suis vraiment désolée…Bon là tu nous parles de trucs écolos alors bon je me dis que c’est une bonne occasion pour me lancer…
    Bravo pour tout ce que tu fais ! Je n’ai rien d’autres à ajouter, je fais à peu près les même choses que toi…bon enfin si je fais un grand jardin et j’élève des chèvres donc pour les légumes et le fromages, les yaourts et tout et tout… chez moi pendant une bonne partie de l’année c’est on ne peut plus local et de saison, mais c’est pas possible pour tout le monde !
    Pour les couches lavables, allez pour le prochain hop, hop, hop, on s’y met…moi j’ai attendu ma troisième fille pour m’y mettre et je ne le regrette pas, pour la question de l’eau il n’y a pas de problème car fabriquer des couches jetables en consomme davantage !

  • Moi aussi j’ai dû mal encore avec les couches lavables… Mais je pense que c’est une question psychologique plutot qu’autre chose!! lili aime le nougat a fait un article la dessus
    Pour ce qui est du développement durable, j’ai un dépot vente de vêtement enfant, et c’est une vrai bonne idée car les loulous faut bien le dire ça grandit bien vite!
    Pour ce qui est de la nourriture, mes parents ont un grand jardin donc pour les légumes ils nous fournissent, les parents de nos amis sont agriculteurs donc pour ce qui est viandes (poulet, dinde, canard, boeuf…) c’est eux, nous avons des poules pour les oeufs ce sont Elles! L’avantage de la campagne ce sont les animaux, nous avons des poules, lapins, biquettes et chien, donc pas de compost mais une réduction des déchets alimentaires. C’est pas énorme mais comme on dit c’est déjà ça!

  • Chez nous on essaye d’être écolo au maximum aussi mais pas toujours facile.
    bien que nous vivions ne ville avec notre petit jardin, deux composteurs, deux récupérateurs d’eau … un mini potager … des arbres fruitiers pas de produits chimiques.
    Pour le lavage uniquement des boules de lavages, vinaigre blanc , huiles essentielles…
    Une yaourtière à plein régime depuis plus de 12 ans !
    je ne fais pas mon pain car à 5 c’est une boulangerie qui me faudrait
    j’achète au maximum bio ou local. Et un maximum de légumes , chez nous on est légumivores!
    j’essaye de faire tout moi même … les sushi aussi 😉 , confitures …
    mais j’avoue qu’avec l’arrivée de numéro 3 j’ai moins de temps … alors j’achète des gâteaux bio… et le reste en vrac et je remplie mes bocaux à la maison…
    mais j’ai mon côté sombre aussi … je mixte ! avec des ados faut faire des consétions donc parfois on mange mal , on s’habille aps écolo… mais j’ai de la chance à 12 ans elles me demandent encore de leur coudre des vetements, ma grande si elle a le choix porte une tenue réalisé par moi !
    Pour les couches lavables j’ai essayé mais finalement je suis retournée à aus couches au maïs je te mets le lien que j’avais utilisé pour le patron gratuit http://tiloudou.fr/Tutoriels-et-Patrons/te1-a-poche-en-pul-et-micropolaire.html
    pour les couches lavables je lavais avec serviettes de toilettes en mettant des huiles essentiels de thé pour les microbes.
    Et le truc que je fais et qui pour moi est écolo: mes enfants jouent avec mes jouets et nous sommes adeptes des vides greniers … les autres cadeaux c’est uniquement pour noël
    j’ai pensé à toi j’ai chiné de la pomme et du bambi pour un cadeau de naissance
    (j’ai jamais laissé un com aussi long mais j’ai trop aimé ton post)
    :;

  • Salut,
    Tout ce que tu dis là me touche beaucoup ! Ça fait longtemps que cette question de consommer plus durablement et plus sainement prend de l’importance dans ma vie et j’aime pouvoir l’appliquer dans les petites choses de mon quotidien. Et ça me ravie toujours de voir d’autres personnes partager cette envie. En plus avec un enfant ça a pris encore plus ampleur.
    Chez nous (vie parisienne oblige) pas de compost ni de potager ! Dommage parce qu’avec notre Amap on en fait du déchet vert ! Par contre on cherche des produits sains pour Léon (notre fils) : bib en inox (alors oui c’est plus chère mais un seul suffit bien), vêtement récupérer chez les cousins (attention le look coco !), couche-lavable (j’ai fait un post pour expliquer si tu veux en savoir un peu plus et si t’as des questions je peux y répondre. Toi qui est si bonne couturière tu pourrais t’éclater)…
    Pour la nourriture on achète (presque) que du bio, c’est plus chère mais en prenant des aliment de base et moins de viande sa s’équilibre pas mal.
    Et puis on est dans une crèche parentale dans laquelle on essaye de continuer à appliquer tout ça !
    Enfin bon il y a beaucoup de chose à dire !
    Ça m’a fait plaisir de te lire en tout cas !

    • Merci!
      J’ai fait un lien vers ton post! Pour le compost, tu peux le faire en appartement 🙂

      • Mais pour le compost en appart, ça pu pas un peu quand même ?
        Je me doute que c’est surement un gros cliché (comme pour les couches lavables où tout le monde pense que l’on s’en met partout…)mais je suis preneuse d’un retour.
        Et ça prend beaucoup de place ?
        (merci paris et les apparts de 45m² pour 3)

        • ça ne sent rien du tout, promis!
          Par contre c’est vrai que ça prend la place d’une deuxième poubelle. Mais quand t’habites au quatrième, tu descends les poubelles deux fois moins souvent!

    • mathilde

      C’est Cool Lise !

      Vive les commentaires de chez Bliss cocotte
      où l’on croise des copines…

      et pis tant qu’on y est :
      moi je dis vive les jeunes mamans créatives et soucieuse de la nature! 😉
      Yeah !!

      C’est cool de lire tout ces commentaires, ces échanges, de se sentir moins seule, ca me motive !

      mais j’ai l’intuition qu’être maman c’est justement être créative puisqu’on a créé une merveille et soucieuse de la nature, de sa fertilité si désirée d’ailleurs moi j’en revient toujours pas du processus de la vie et de la naissance, c’est trop magique … et pis on aimerait que notre progéniture puisse vivre dans un beau monde (naturelle, coloré et joyeux comme chez Blisscocotte)

  • estelle

    Hello Bliss cocotte !

    Je suis avec grand intéret tous tes postes étant moi meme un peu couseuse, toulousaine, aimant consommer bio, les achats sur le BC ou dans des brocantes, 2ème mains etc…

    Si tu veux encore plus éviter les déchets, connais tu les moon cups (acheté en magas biocoop) pour nos pertes menstruelles ? C’est un poste non négligable car des centaines de millers de tampons se retrouvent dans nos stations d’épuration.

    J’en ai acheté une il y a + d’un an. Au début ca ne m’enchantais guère mais maintenant (et meme apres 2 grossesses) je réfléchis aux économies et aux déchets et je suis assez contente !

    Je ne connais pas bcp d’amie qui l’utile ! c’est dommage !

    Bisous

    Estelle

    • schtroumpf à brouette

      Supers tous ces échanges. Il y a toujours plein d’idées à partager.
      Voilà ce qu’on fait chez nous depuis peu :
      – plus de papier cadeau à Noël : j’ai cousu des sacs en tissu (tissu récupéré dans des greniers de grand-mère en cherchant au mieux ce qui faisait NOël). Si la famille veut le garder, pas de problème. s’ils en ont rien à faire, je les reprends et les réutilise l’année suivante. Pour les anniversaires des copains, je n’ai pas encore trouvé la solution.
      – se poser systématiquement la question de la nécessité de prendre la voiture ? Vélo, trottinette (sur un trot adulte, on peut mettre un enfant avec soi à partir de ses 2-3 ans environ, c’est super pratique, puis à 4 ans, il prend la sienne), marche, … sans être dans l’extrêmisme sous la pluie, le froid, … mais déjà de temps en temps. Puis pour les vacances, regarder si le train est possible.
      – réparer les choses cassées dont on a encore besoin au lieu d’en racheter même s’il faut un peu de temps, une aiguille, une pince ou la perceuse.
      – proposer une kermesse de l’école sans les éternelles « cadeaux » Made in Asia qui ne valent rien. La première année, ça a été dur à faire passer. Mais maintenant, tout le monde est d’accord pour des jeux gratuits sans cadeau, même les enfants !! Le jeu avant tout.
      – s’acheter moins d’habits
      – mettre systématiquement l’essorage de la machine au minimum dès qu’il fait beau
      – quand une fermeture éclair ne marche plus, la resserer avec un petit coup de pince, et hop, ça repart…
      – sinon, gouter maisons quasi systématique (dasn boite à gouter et non papier alu), plus de descente à la boutique de congélé, pain acheté sur le marché bio, yaourts faits maisons, …
      – et puis, pour sensibliser les enfants, on a un livre super : Ma maison durable, collection de l’Elan Vert. J’y appris plein de choses, petites astuces et grandes idées et mes enfants l’adorent. Au final, on l’offre parfois à des copains pour les anniversaires…

      Mais bon, je n’arrive pas encore à me passer des supermarchés, j’aime bien hello kitty, mes enfants sont de moins en moins fans des habits faits maisons et j’ai besoin de posts comme celui-là pour aller plus loin.

  • Lila fanfreluche

    Ça me fait penser à mes élèves de seconde qui ont halluciné quand ils ont appris que je n’avais pas de micro ondes. Il m’ont regardée comme une extra terrestre ! La première réaction a été  » mais comment vous faites pour manger ?  » t’y crois ça ?? J’ai grave flippé. Aucune de leur mère ne doit cuisiner …Ils ne comprenaient pas comment on pouvait vivre sans plats cuisines dans ses placards…. Ils veulent m’en offrir un à la fin de l’année, je leur ai dit que ça risquait de pas me plaire du tout et qu’ils allaient le garder sur les bras….
    Faudrait des cours de bon sens écologique à l’école tout en apprenant aussi à ne pas alliener les femmes à toutes ces tâches ! Tout le monde n’a pas un Séba pâtissier à la maison ! « Elisabeth Badinter sors de mon corps !  »
    Smack !
    Je pense aux vers de terre de plus en plus moi ….

  • pour ma part je peut dire que je suis locavore,a 3km de chez moi j ai le lait de ferme ,les oeufs ,le veau et les poulets tout cela dans la même ferme,ensuite quelques km plus loin « environ 4km »j ai les légumes du potager de saison sans produits chimiques pour ne pas dire bio ,aussi poulets et pintades, lapins pigeons ,dans les environs l été les fruits à manger et à confitures ,dans ma commune,tout prés de chez moi ,un producteur bio de farine ,poulets, oeufs,il y a même un élevage de chèvre angora,avec une petite boutique de laine,une fromagerie a une dizaine de km,je ne vais pratiquement jamais au supermarché,même pas pour les produits d entretien,j achète » body nature »,des produits bio en réunion ,je composte mes déchets ,je fais mon pain,mes yaourts .

  • Chouchenn

    koukouk bliss, l’an dernier je suis passée au lombricompostage, ça fonctionne simplement mes vers fabriquent trop de jus!
    pour consommer moins de sopalin, j’ai coupé en carrés une serviette de bain éponge râpée, j’ai surfilé les côtés et j’ai une lavette qui éponge bien sur mon plan de travail dans la cuisine, idem à côté du lavabo et ma consommation de sopalin a énormément chuté…
    côté produits ménagers je les fabrique moi même, mon gel douche me revient à moins de 50 centimes d’euros le litre, pensez à moi la prochaine que vous achèterez vos 250 ml pour 2.5euros… :o)
    bonne continuation, pokpok

  • Eva

    Bonsoir,
    Alors en ce qui concerne les couches lavables j’ai tenue 9 mois, et je m’en suis mordue les doigts(j’avais investie sur une bonne trentaine tous systèmes et toutes matières,je craquais sur tous ces modèles trop mignons pendant ma grossesse)
    A mon sens les arguments d’économie,écologie,praticité ne tiennent pas du tout la route.
    Un bébé de la naissance à la propreté va prendre autour de 45 cm et son poids va être multiplié par 4 voire plus,je vois pas comment on peut dire que les mêmes couches vont aller du début à la fin parceque si ce n’est pas parfaitement ajusté ben y’a des fuites (on est loin des 400 euros énoncés) et pour les 200 euros de lessive je comprends pas non plus (2 lessives/semaine sur 2 ans 1/2,çà fait déjà 130 lessives – au prix de l’eau et de l’électricité …)
    Pour la réutilisation c’est pas évident parceque les élastiques (qui assurent l’étanchéité)ne sont pas éternels et au bout déjà d’une cinquantaine de lavage çà commence à se distendre(comme les soutiens-gorges).
    Et la réutilistation ne vaut que si le môme suivant à la même morphologie.
    Le séchage c’est long ….3 épaisseurs de tissu éponge cousues entres elles au moins ,en hiver … sans séche linge ou sèche serviette, c’est sans fin et en intérieur çà met une humidité folle.
    L’histoire des feuilles là encore çà ne tient pas la route,parceque qui dit popo dit pipi(relachements sph….)donc traces de p…et rinçage obligatoire avant passage en machine(et encore de l’eau)
    Autre soucis: plus c’est épais plus c’est absorbant donc petit cul en couche çà veut dire absorption mini et à moins de faire ses fringues soi-même çà passe difficilement sous les fringues du commerce.

    On entends souvent parler d’une thèse concernant les couches lavables et qui circule de forums en forums et de sites en sites :
    http://larbreabebes.free.fr/Photos/telech/These-couches-lavables.pdf
    (notons au passage que ce comparatif dâte de 2003 et a été écrit par une belge selon les tarifs de l’eau de l’électricité en vigueur là bas et à cette époque)

    Ou comment comparer des couches lavables à 12/13 euros(çà va de 12/13 euros à 35 euros) avec des couches jetables à 50c pièce (çà tourne entre 15 et 50c/pièce).De plus je ne comprends pas le calcul de 3 lessives /semaine donne 98 lessives pour 2 ans 1/2 d’utilisation)pour moi çà fourmille d’erreurs.
    Et les revendre ?:
    http://www.leboncoin.fr/equipement_bebe/offres/pays_de_la_loire/occasions/?f=a&th=1&q=couches+lavables
    Quasi 5000 offres sur le bon coin donc très difficiles à revendres

    Tout çà pour dire attention,les couches lavables ce n’est pas si rose.
    (et je passerais sur les sites de VPC de couches qui ne mettent en ligne que les avis positifs,avec les avis négatifs qui passent à la trappe)

    Voilà, une bonne soirée, c’était un peu indigeste comme discution mais je trouvais important d’en parler

  • Je viens de lire tous les comm, merci pour toutes ces idées !!!
    Ici le pb des couches lavables ne se pose plus, les enfants sont grands mais on fait pas mal de choses comme vous : cuisine maison, potager, composteur, alimentation bio et avec moins de viande, achat de 2e main pour plein de choses, covoiturage quand on peut…
    Avant un achat, je me pose de plus en plus la question de savoir si j’en ai vraiment besoin…
    Et souvent pour desencombrer la maison, j’applique la maxime « un objet entre, un objet sort » .. Si j’ai un nouveau livre/pull/paire de chaussures, je donne un livre/pull/paire de chaussures. Facile à faire pour les adultes, moins pour les enfants j’avoue…. 🙂
    J’ai enfin trouvé une pate à tartiner bio et bonne (cf mon pseudo et un article sur mon blog… 🙂 )
    Par contre il faut que je me mette à faire mes produits ménagers !

    Tout ca ne se fait pas en un jour mais merci de tes posts et idées ! 🙂

  • Pareil à la maison, les transports en communs en moins (on habite dans les champs au milieu de pas grand chose!) mais on ne prend la voiture qu’une fois par semaine puisqu’on travail sur place (plus le camion pour livrer les bio coop et faire le marché, monsieur fait du pain bio.)
    La poulette a des couches lavables (que j’ai cousu pour adapter les langes qu’on utilisait au début) et je ne saurai que te recommander les langes pour ton deuxième poulet!!!
    Parce que c’est pas cher, doux, bio (c’est mieux!) et que ça SECHE VITE, gros point fort que non pas les couches tout en 1 ou ce genre de truc!
    J’ai fait un article sur les langes sur mon blog ici:

    http://infocalifourchon.canalblog.com/archives/2012/06/19/24531973.html

    et voici mes engagements en tant que tout petite couturière de mon tout petit village:

    http://infocalifourchon.canalblog.com/archives/2013/01/15/26161458.html

    Et pour la conso alimentaire, tout pareil sauf pour les legumes qui viennent de notre jardin!

  • Karla

    Bonjour!
    Un peu tout pareil chez nous en y ajoutant:
    -le jardin potager.
    -un mode de chauffage dit écolo… poele à granulés de bois qui chauffe les 2/3 de la maison(70m2)…200 euros de chauffage par an.
    -et dans le domaine professionnel (je suis prof d’arts appliqués) la limitation des documents « papier », photocopies.. au profit de la vidéoprojection.
    -le choix d’une vie de village pour privilégier comme vous, les déplacements à pied.(Certes nous avons une voiture pour aller travailler en ville à 9 km mais tous les petits déplacements quotidiens sont limités, nos enfants vont à l’école à pied… on est moins fatigués…)
    En revanche nous n’avons pas pu lutter contre la déferlante familiale consumériste qui nous emprisonne dans un mode de vie que nous ne souhaitons pas… 30 cadeaux par enfant à noel ou aux anniversaires… stocker…organiser… trier…un vrai job de magasinier en plus de nos emplois respectifs…nous sommes dépassés…

  • vero

    J’ai testé les couches lavables. Nous avons plus ou moins la même démarche que toi.
    Je trouvais que ma machine à laver n’était pas assez remplie pour la faire tourner. Mais je ne pouvais pas non plus attendre une semaine avec mes couches! (odeur et stock) Et faire tourner une machine à moitié remplie n’est pas très écologique. Tu peux laver les couches avec ton linge mais person, je n’y arrivais pas.
    Même en stockant les couches avec des huiles de lavande etc.
    Ma machine a commencé à se remplir quand le petit troisième est arrivé. Mais ça n’a duré que le temps ou la deuxème mettait encore des couches.
    Perso, je ne suis pas très convaincue et pourtant je suis sensible au commerce équitable, déchet, qualité de ce que l’on mange etc…

  • Matoo

    Zêtes siouper!
    En idée, la moon cup, les filles, c’est génial! économique, pratique et écolo! Plus de srviettes ou de tampon, un réceptacle que tu oublies, le top! Avec taille avant et après avoir eu des enfants.
    La couz’ qui se prépare sérieusement à continuer à farine et le jdp;)

  • enfin je trouve le courage de t’écrire! parce que je maitrise plus que le crochet, la couture, le tricot et toutes les merveilles que tu nous montres! je ne suis pas juste observatrice mais consommactrice ici! je ne vais pas dire tout ce que j’aimerai parce que j’imagine que d’autres l’ont fait plus haut, juste peut être apporter un élément de réponse à ta question sur l’eau.
    couches lavables, couches jetables, couches jetables bio? les couches lavables n’ont besoin d’eau qu’une seule fois pour être fabriquées, contrairement aux couches jetables, qui en ont besoin pour chacune d’entre elle. Quant au lavage… ça consomme peut être plus que des couches jetables, mais celles-ci polluent tellement plus à la fabrication, ne serait-ce que par les materiaux utilisés (chlore, plastiques donc dérivés de pétrole, venus de l’autre bout du monde…. et puis maintenant, les machines à laver ne consomment « que » 7 ou 8litres d’eau par cycle! sans compter que l’eau, il y en a une quantité finie sur Terre, quantité qui ne changera jamais. Tu peux donc utiliser ce que tu veux, là n’est pas le problème… le soucis, ce sont les produits que tu utilises pour mettre dans l’eau. Si l’eau, après utilisatioin, est toujours utilisable et/ou nettoyable naturellement, pas les animaux par exemple, alors ou est le probleme? un exemple: il vaut mieux vider et remplir sa piscine tous les ans à l’arrivée des beaux jours plutôt que de mettre des produits chimitques dedans pour la nettoyer, la saturer et tuer tous ceux qui s’en approcheront… pour ma part mon choix a été vite fait… et puis les couches lavables de ma premiere ont servi à ma seconde, autant te dire que c’est amorti à tous points de vue: ecologique et financier!

    si ça t’interesse, j’ai la these qu’a ecrite une doctorante sur la comparaison lavable/jetable…

    continue comme tu es, merci pour tout!!!

  • je rebondis sur l’article d’Eva du 27 mars;

    si on met la these de la belge de côté (que j’ai entre les mains).
    J’ai testé beaucoup de couches lavables, et j’ai investi beaucoup, cad environ 1000€ en tout et pour tout. La dedans, j’ai acheté 2 tailles de couches, parce que je suis d’accord, les « tout en un » c’est pas imaginable! de 3 à 13 kilos, c’est pas du tout la même morpho!!

    donc 2 tailles: 4-9kg, et 8-14kg. Pour le premier mois, ou un bébé fait entre 3 et 4 kg, j’ai utilisé des jetables, parce qu’apprendre à vivre et a s’occuper d’un bébé c’est déjà beaucoup.

    Les couches que j’ai utilisé coutaient environ 22€ l’une (site « la petite prairie). Oui elles font les fesses plus grosses et nécessitent juste d’adapter la taille des habits, c’est pas bien compliqué. j’ai utilisé 5 couches par jour pendant 3 ans pour la grande, et un lavage par jour. Mes couches sechaient en 2/3 jours, avec un stock d’une vingtaine, la rotation est assurée. Les couches de nuti sont plus épaisses, suffit de rajouter un insert, y’a quasimment jamais eu de fuites! bon, faut aussi admettre que j’ai eu des poulettes aux cuisses très dodues, avec plein de jolis bourrelets, ça peut aider à faire l’étanchéité! quant au papier pour le caca, j’ai essayé 2 semaines, et puis après j’ai réalisé que j’avais choisi ces couches également parce qu’elles sont super douces pour les fesses, et qu’au final je mettais un papier dessus (qui n’est pas vraiment reutilisable lui contrairement à ce qu’on dit!).

    A la fin de mes 3 ans, 30% des couches ne tenaient plus la route, l’élastique était mort. J’ai pu en réutiliser 30% sur ma seconde fille, parce qu’effectivement la morpho n’etait pas la meme, malgré les mêmes bourrelets. J’ai réinvesti. Mais au final, j’ai du mettre 700€ dans une seconde série. Donc 1700€ en couches en tout pour 2 enfants. Je ne connais pas les chiffres exactes pour du jetable non bio, vu que je n’en ai pas acheté, mais je seri curieuse: couches par jour pendant 365×3, soit 5475couches, à 20centimes piece pour faire vraiment le pas cher, ça fait 1095€ par enfant. Effectivement, l’eau et l’electricité et la lessive ça coute de l’argent, mais et le ramassage des ordures, vous le payez pas? ça se paye de plus en plus au poids, ds plein de villes… vous savez que les couches, c’est jusqu’a 15% des déchets d’un departement? dont on ne sait pas quoi faire, qu’on brule, qu’on enfouit, alors que c’est du petrole et du plastique et du chlore, et des trucs bien sympa?
    bon, ensuite si on prend des couches jetables bio, on est à 10€ les 30 environ, c’est cher, mais l’avantage outre les materiaux (beaucoup) plus naturels, c’est que c’est compostables. Direct ds le jardin!
    Un dernier détails: non je ne revendrai pas mes couches. Je ne les acheterai pas moi meme déjà utilisé, donc bien sur que je ne les vendrai pas. Mais est-ce que c’est pas déjà amorti? si en plus on pense au cout que paye la communauté pour le traitement des déchets et celui que paye la nature…

    tellement à dire….

  • il y a autre chose dont on n’a pas parlé et qui compte aussi dans le choix des couches lavables… c’est la fierté de n’avoir pas contribué à cette folie, la non-culpabilité de a pollution… c’est peut être gnangnan, pas quantifiable, mais c’est là, ce « c’est toujours ça de gagné »!

  • […] vous avais parlé il y a deux ans de toute cette démarche écologique qui fait notre quotidien. On réfléchit aux petits gestes, […]

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>