Un ballon magique et des idées plein les poches...

croqpapillon

J’aimerais tellement le protéger de tout. C’est ce qui m’inquiète le plus en ce moment. Je voudrais qu’il garde sa vision si optimiste du monde. Parce que voyez, cet enfant là a des pailletes dans les yeux, tout se transforme en or devant lui. D’ailleurs il collectionne tous les papiers de bonbons ou de fil à broder dorés pour les faire fondre et fabriquer de l’or. L’autre jour, quand son copain lui a demandé si il voulait aller jouer au foot avec lui, avec les mêmes paillettes il lui a répondu : « Oui! Il est magique ton ballon!? ». Parce que ce petit garçon là, le foot, il n’en a rien à secouer, mais les ballons magiques c’est une autre histoire… J’aime tellement sa façon de voir le monde! Pour le moment, je trouve qu’on a réussi à le préserver un peu des stéréotypes de genre : il joue au papa avec ses doudous, il aime les arcs-en-ciel, les vêtements bien assortis, les joyaux de pirate et rêve aussi d’aller un jour sur la lune… J’essaie de lui expliquer qu’il est libre de faire ce qu’il veut malgré ce que lui dise ses copains. Ses yeux d’enfant me renvoient chaque jour aux plaisirs simples et me donnent envie de croire comme lui que tout est possible entre nos mains.

J’aimerais tellement préserver le plus longtemps possible cette bulle de bonheur et de liberté autour de lui. N’écoute pas les malheurs des grandes personnes et continue de parler aux arbres…

°°°

Nous avons fabriqué ensemble cette carte pour la fête des pères. On a même fait le papier recyclé nous mêmes!

22 comments to Un ballon magique et des idées plein les poches…

  • OdileBouh

    il est adorable ce petit magicien chercheur d’or!
    Ça me fait penser: hier on marchait dans la rue avec Elsa. Il y a plein de travaux sur réseaux, c’est le gros chantier, elle m’a dit « oh regarde, ils ont bien avancé, c’est très beau ce qu’ils ont fait! T’as vu maman, c’est beau! »

  • catalina

    Maeva, quel billet émouvant, qui me ramène à la petite enfance de mon fils (aujourd’hui 14 ans et 4 mois) J’avais les mêmes sentiments que toi.
    MOn inspiration pour préserver un peu tout ça: Roald Dahl, dans un livre où il raconte son histoire. Né en 1916, il raconte comment son père se démenait pour que son épouse soit exposée « au beau », à la beauté du monde sous toutes ses formes quand elle était enceinte, car il était persuadé que l’enfant à naître en bénéficierait tout au long de sa vie.
    J’ai adoré ce passage du livre et je pense qu’il faut faire de même avec les enfants, les orienter vers le « beau », sans niaiserie car ils grandissent, hein, mais tu vois ce que je veux dire. Moi, cette idée me guide.
    Bises

  • Leparadisurterre

    Ooh c’est tellement touchant. Nous il en est différent avec notre petite fille de 6ans, l’école, les copains l’ont rendu plus terre à terre .. et maintenant elle nous sort :  » non je ne peux pas faire cela, je suis une fille  » c’est frustrant ..
    Mercii pour ces paroles touchante qui font du bien a entendre

  • Elo

    J’ai été élevée de cette manière et en grandissant j’ai un peu mal vécu la confrontation avec le réel. Du coup, avec Mila je fais « moitié moitié », une bonne dose de rêves et de paillettes et un soupçon de réalité un peu pourrie 😉 Je le fais d’autant plus que les circonstances sont moins joyeuses que celles de mon enfance (mon père qui est gravement malade, ma belle-mère pathologique, …) et donc fatalement, je ne peux l’enfermer dans une bulle qui éclate tous les quatre matins. Je préfère qu’elle soit parée pour les jours sans paillettes.

  • Natah

    C’est curieux qu’il aime les arcs-en-ciel! ☺☺☺☺☺☺☺
    Il sera alchimiste et changera le plomb en or!

  • C’est un très beau billet. Très touchant

  • Très bel article ! Moi je dis que toutes les petites graines que vous avez semé en lui et autour de lui, tout ce qu’il observe et écoute, tout ce qu’il découvre dans votre jardin, tous ces intérêts qu’il a… continueront de germer, on ne sait ni quand, ni vers quoi exactement, mais on sait que tout cela le construit, pour la vie. Et même si certaines périodes de la vie sont plus pénibles ou plus terre à terre, on les traverse avec tous ces trésors qui nous ont été livrés dès le plus jeune âge, tous ces rêves qui sont à la fois des bagages et des armes pour affronter le plus dur dans la vie, et pour aimer, célébrer et chanter le plus beau.

  • Je partage tellement ton avis, pourvu qu’ils sachent rester enfant toute leur vie, sans se soucier du superficiel! J’aime tellement m’asseoir et les regarder, leur monde est si simple et propre. Bravo pour la carte elle est trop belle!

  • Je comprends. Je me dis qu’au moins, même lorsqu’ils connaîtront la grande dureté du monde des adultes, et bien ils sauront que ce monde, on le façonne comme on veut, on peut le modeler autrement, au moins à petite échelle, autour de soi. Et que c’est aussi ça la réalité du monde !

  • Ici aussi, on laisse la réalité de côté pendant qu’ils sont grands. Pour l’instant, on arrive encore à les préserver (ils ont 2, 4 et 6 ans). Mon fils aime cueillir des fleurs, jouer à la poupée, se déguiser en n’importe quoi, mais ça ne l’empêche pas d’aimer les ballons et les pompiers. L’autre jour, alors qu’il admirait un sac rose avec des anses à paillettes, une dame lui a dit : « Il a l’air de te plaire, mon sac, mais bon, je sais bien que tu ne vas pas me le voler, c’est pas pour les garçons », et du haut de ses 4 ans et demi, il lui a répondu : « Bah quoi, c’est pas parce que j’aime le rose que je vais me transformer en fille! Moi, j’aime toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ».

  • Laura

    Bonjour,
    Je découvre avec plaisir votre blog et quelle belle surprise de lire votre remarque sur les stéréotypes de genre..
    Maman d’un petit garçon, je trouve que nous avons plus ou moins réussi à le préserver jusque là, et je suis ravie de ne pas être la seule..
    Alors un petit bonjour spécial qui donne chaud au coeur:)
    Belle journée,
    Laura

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>