Le Noël rêvé...

Dans mes rêves, Noël est entièrement fait main (comme Julie) avec des petites attentions pour tout le monde en utilisant uniquement les fournitures que j’ai déjà, des emballages en tissu (comme Camille), des cadeaux chinés, transformés… Vous voyez l’idée? Cette année, je m’y suis prise tôt pour gâter tout le monde, mais… Mais? Dans la vraie vie c’est un peu plus compliqué! Un programme beaucoup trop chargé, des petits et grands malades, les sirènes de cette belle société de consommation et encore mille autres excuses. Je crois que pour cette année j’utiliserais la mention « peut mieux faire »…

Je me suis posée beaucoup de question pour les enfants en particulier. J’ai commencé des cousettes pour chacun d’eux mais est-ce que ça leur fera autant plaisir qu’un « vrai » jouet? Et puis je me suis rendue compte qu’on faussait aussi la donne avec les vide grenier et tous les cadeaux qu’ils ont dans l’année (ma mère, moi, le blog…). Ce gros bateau playmobil, chiné pour 2 euros, on ne pouvait pas le laisser passer et puis ça lui faisait tellement plaisir… Mais après comment on peut « concurrencer » ce genre de cadeaux à Noël? Enfin quand tu as l’équivalent d’un bateau playmobil un dimanche sur trois, à Noël c’est la licorne? J’ai parfois l’impression qu’ils sont blasés (surtout mon grand). Ils ont l’habitude d’avoir beaucoup de cadeaux et je trouve qu’ils ne savourent même plus ce qu’on leur offre. Et ça, ça me rend malade parce que c’est pas du tout ce que je voudrais leur transmettre… Ma mère m’a gentiment fait remarquer qu’en même temps c’était la même chose pour moi : je consomme et j’accumule comme une éternelle insatisfaite! Tu vois la remise en question arriver? D’où l’envie de changer la donne pour cette année… En même temps je ne veux pas cracher dans la soupe, je suis contente de pouvoir leur offrir tout ça mais il est peut-être temps d’essayer de rééquilibrer tout ça. J’ai donc expliqué aux garçons que cette année j’allais aider le père Noël à fabriquer des cadeaux, c’est passé crème. J’ai même eu le droit à des « mais t’as son numéro? »,  « je pourrai aller avec toi quand tu lui amèneras? »… Je me suis dit que ça donnerait une autre valeur à leurs cadeaux, en plus ils savent que ça me prend du temps de faire tout ça…

Après les choses sont assez différentes entre les deux, le petit est très peu matérialiste et s’émerveille d’un rien, alors que pour le grand c’est une autre histoire! Il y a eu les catalogues de jouets, les copains à l’école, les envies qui poussaient de son côté, plus le manque de temps de mon côté et une drôle de culpabilité. Bref, j’ai fini par acheter quelques cadeaux Made in China. Et là aussi, il y a dilemme, si je m’écoutais, je ne leur achèterais que des jouets « intelligents », mon coeur ne va pas vraiment spontanément vers la voiture-tortue-ninja-qui-fait-du-bruit-et-qui-ne-servira-que-deux-semaines-mais-qui-coûte-un-rein. Oui, tu vois moi je préfère les jeux de société, les jeux pour apprendre des choses ou pour imaginer… J’ai profité de mon congé pour faire du tri dans leurs chambres et je me suis rendue compte qu’ils jouaient avec genre 30% de leurs jouets. Mais à côté il y a aussi ma famille qui me demande des idées de cadeaux, mais des « vrais cadeaux pour leur faire plaisir à eux, hein! ». Nan mais quel casse tête! Je ne sais pas encore ceux qui leur feront le plus plaisir au pied du sapin, je vous raconterai…

En attendant je vous en montre un pour mon manouche, bourré de bonnes intentions. Une valisette en tissu faite uniquement avec des tissus que j’avais déjà (dont un vieux rideau recyclé), c’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup. Dedans j’ai glissé les accessoires du docteur Fisher price que j’avais chiné il y a quelque temps… Du fait main, de la récup, des jouets d’occasion, ça commençait bien!

docmanouche1 docmanouche2 docmanouche3docmanouche4

Et chez vous, comment ça se passe à Noël?

46 comments to Le Noël rêvé…

  • Marieblue

    Pour l’instant, les miens sont petits et on a déjà beaucoup de jeux donnés par la famille ou les amis. Du coup c’est encore facile. La lettre au père Noël de notre aîné de 4 ans ne contenait que des choses imaginaires totalement impossibles à offrir donc je ne sais pas vraiment comment il va gérer l’échec du père Noël. Pour les idées à donner j’ai suggéré d’offrir du temps pour un spectacle ou une sortie sportive, comme ça chacun partage sa passion avec eux. Et j’ai acheté beaucoup de livres de littérature jeunesse, ils adorent ça et nous aussi.
    On verra ce qui se passera quand ils seront plus grands.

  • Juliette

    Déjà merci, à la lecture de cet article je me suis sentie..tellement moins seule. Ce monde est aliénant, il y a le noël rêvé, le mode de vie rêvé, la conscience et l’inconscience totale, horrible pour les cyclothymiques.. Bref, et bien ici, ça sera à peu de choses près pareil, « non mais nous on ne veut que des jouets éthiques, en bois de préférence, intelligents, respectueux de la planète et de ceux qui les créent, blablabla blabla et puis un cadeau par enfant, on aime pas la démesure » Oui ça c’est à peu près ce que je me suis dit au mois d’octobre en pensant à Noël et puis en fait ils en ont déjà 3 chacun. Pour ce qui est du père noël, mes enfants ont respectivement le même âge que Selmar et Frida. Mon premier, Jules, je lui ai dit que le père noël c’était une belle histoire, qu’il pouvait y croire ou non, mon second ne sera intéressé que par le bolduc et se fout complètement de ce magnifique petit cheval à bascule fait à la main en Pologne. Bref, j’ai quand même tenu une petite partie de parole, pour Jules, un cheval à roulette bâton en bois et laine, ça me faisait rêver de pouvoir lui dire « je t’ai offert un cheval fils » et un bouclier fait dans le jura. 2 livres, un pour chacun et 2 hochets qui me faisaient baver, ben oui ça sert clairement d’avoir 18 hochets non ? Less is more oui j’adore le concept, dans la pratique j’en suis incapable : « ça je le garde, ça peut toujours servir ». En gros cette année je me donne aussi un  » peu mieux faire » mais avec les encouragements tout de même, pour le côté jouets éco responsable et sans sur emballage, directement dans des sacs de jute à leurs noms, avec une touche de bolduc pour amuser Leo. En vrai, j’espère surtout qu’on passera un super moment en famille parce qu’en vrai c’est ça noël et on aura passé un joli mois de décembre dans une maison décorée qui sent bon le sapin.

  • Mon p’tit garçon ne veut qu une chose: Un circuit pour sa voiture cars! A son anniversaire il ne voulait qu une chose: Un gâteau au chocolat avec des m&ms dessus! Tout ce qui s y rajoute c est du bonus pour lui. Nous ne recevons pas les pubs donc pas de catalogues de jouets. Dans son calendrier de l avent je n ai mis que des autocollants, activités et quelques chocolats. Pas de vrais cadeaux juste des p’tit riens et il est content. Pour la famille, j ai simplement répété qu il fallait privilégié l occasion mais je sais par avance qu il sera pourri gâté. C est comme ça. Ca lui fait plaisir ça fait plaisir a ceux qui offre, je ne dirais rien a part merci père noël. Le reste de l année il n y a pas de vrais cadeaux sauf en récompense ou avec les p’tits sous de sa tirelire. Il a 4 ans. Pourvu que ça dure!

  • Juliette

    ps1 : super jolie malette de docteur <3
    ps2 : super référence à France Gall
    ps3 : c'est pas un détail !

  • emily

    Oui Maëva, je suis bien d’accord avec toi !
    Pour moi-même je me suis demandée ce qui me faisait vraiment envie cette année, et franchement j’ai envie de moins en moins de choses, je rêve de fruits secs, de mandarines et de soupe au potimarron … et je sais que ce ne sera pas du tout ça et que ce sera la course et les kilomètres et les repas de familles à répétition … frustration inévitable mais en même temps comment refuser Noël ?
    Pour les enfants, les miens sont grands, ils sont ados, mais j’ai plein de neveux et nièces très jeunes … pour les ados je trouve que ça devient plus simple, ils savent ce dont ils ont véritablement besoin grosso modo (enfin, les miens en tous cas …). Mais quand ils étaient plus petit leurs chambres débordaient de jouets et ça me mettait régulièrement en colère. Que faire ?
    J’ai lu par ci par là sur le net des idées pour Noel que je ne connaissais pas et que je trouve intéressantes : offrir une chose dont les enfants ont besoin, + un livre,+ un vêtement, et une chose qu’ils réclament, et cela au budget que l’on s’est fixé (ça peut-être d’occasion, fait main …). Je trouve la proposition intéressante et je me dis qu’on cerne comme ça pas-mal de possibilités, qu’on évite aussi la possible déception, et que l’on a la satisfaction parentale des cadeaux utiles.
    A creuser …
    Très bonnes fêtes à toi Maëva et à ta jolie famille, et bonnes fêtes à toutes tes lectrices !

  • On a toujours fait le choix d ne rien leur offrir à noel vu comme ils étaient gâtés par grand parents oncles et tantes etc. …
    Un abonnement est pas mal. Après j’essaie de choisir un truc qui va vraiment leur faire plaisir et des trucs plus pedagos. ..

  • isavoyage

    Notre fils de 4 ans aura peu de cadeaux de Noël comparé à d’autres enfants (et tant comparé à d’autres :(( ) : un seul de notre part, et un de la part des diverses personnes de la famille (GP, tantes). C’est déjà beaucoup !
    Nous lui offrons peu de choses pendant l’année. Même si ça ne coûte que quelques euros en VG, je reste frugale. Le plaisir oui, de recevoir, de posséder, mais surtout le plaisir de rêver qu’on a. On rêve ensemble « ah, si j’avais ceci/cela, je ferai ceci/cela ».. On adore et ça se termine toujours pas un énorme câlin spontané de la part de mon fils (je m’en rends compte en t’en parlant) parce qu’on a vraiment partagé quelque chose… Pour moi, c’est essentiel cette approche de la vie, ce n’est pas de la radinerie ou une posture, juste ma façon d’être. Peut-être qu’un jour mon fils demandera plus de choses, il faudra aussi que je l’entende… mais pour le moment je savoure nos bonheurs simples !

  • Nous on n’a pas du tout de thune (ça fait un peu misérabiliste dit comme ça mais c’est vrai, ce qui ne veut pas dire que nous sommes malheureux !) du coup on n’achète quasiment rien à notre fils, niveau jouets, à part à son anniv et à Noël. On va aussi dans des vide-greniers mais comme on y va toujours à 11h00, en général il n’y a plus grand chose d’intéressant, et de toute façon Joachim ne flashe que sur les grilles-pains et les appareils à fondue… Quand on y trouve un chouette jouet dont on est sûrs qu’il lui plaira, on prend quand même. J’y achète surtout des albums jeunesse (ma marotte à moi…).
    Bref, à son anniv et à Noël, on a en tête une belle liste de choses qui lui plairaient à coup sûr, on voit bien avec quoi il joue et ce qui va permettre de rendre ses jeux encore plus élaborés (il est très « jeux de construction »).
    Ceci-dit, je suis heureuse de ce fonctionnement parce que ça le rend très peu exigeant. Il ne nous demande jamais rien, et les rares fois où on lui offre une surprise, il est émerveillé. Il joue très bien avec ce qu’il a…
    Il y a quand même des fois où on déroge à cette règle, par exemple, en vide-grenier, Jérome lui a acheté quelques « rondins » JeuJura pour construire des chalets et ça a été le coup de foudre ! Il voulait construire encore et encore et était très limité par son maigre stock. Alors, en plein mois d’août (c’est à dire pas du tout à son anniv ni à Noël ;-)), on lui a trouvé sur ebay un énorme stock de rondins avec pleins de modèles de folie, et on était tous trop contents quand on les a reçus 😉
    Et donc, à Noël et à son anniv, en général, nous lui offrons un petit cadeau (genre un beau livre) et nous commandons aux grands-parents les « vrais » cadeaux (les grands-parents sont plus fortunés que nous (d’ailleurs, ma mère envoie de temps en temps des fringues qu’elle a fabriqué et elle cache toujours un Playmo dans la poche, c’est parfait)). On essaye de faire en sorte qu’il ne reçoive pas trente cadeaux, aussi (parce qu’on craint l’encombrement).
    Je pense que si tes enfants sont déjà bien pourvus en jouets, peut-être vous pourriez leur offrir un voyage, un spectacle, un restaurant trois étoiles, un moment qui sort de l’ordinaire !
    Ils ont de la chance tes enfants de vivre au milieu de toutes ces couleurs, mon fils adorerait (il se plaint que nos murs soient blancs (il les préférerait jaunes et oranges, pour te dire comme il kifferait la guinguette !) mais nous sommes locataires et nous ne pensons pas rester là où nous sommes super longtemps…). La malette de docteur est parfaite.
    Je suis sûre que le côté « blasé » n’est pas définitif et que ça peut passer !

  • septfondesetoiles

    Même dilemne que toi…
    Noël est cornélien.
    Cette société de conso nous fait perdre le sens des vraies valeurs. Je rêve de vivre au milieu des bois genre Captain Fantastic …(film qu’ils ont d’ailleurs adoré! je te conseille)
    Chez nous c’est famille recomposée avec du 9, du 7 et du 4 ans et des personnalités diverses et variées…
    j’ai offert un parrainage pour un animal du zoo de Vincennes avec billet d’entrée pour l’un, du coup sortie familiale avec toute la smala en pendant les vacances!; jouets faits main et aussi (rhhaa… les boules) du made in china (mais pas trop et d’occas’).
    Comme je peinds à l’aquarelle et que visiblement c’est super contagieux, ils ont chacun leur jolie boîte d’aquarelle avec leurs couleurs favorites et un carnet de peinture coupé et cousu main !
    bises!
    stéphanie

  • Elina

    Ces principes sont si durs à tenir par les temps qui courent ! Mais il faut tenter !! Et puis c’est vrai que quand les enfants voient leurs parents accumuler beaucoup de choses matérielles de manière quasi obsessionnelle, et tout le temps acheter, et acheter, que ce soit vêtements à foison, jouets ou objets déco divers, ils ont du mal à comprendre la limite et se complaisent davantage dans un univers finalement assez matériel/matérialiste.

  • c’est bien vrai ce que vous dites…..je me restreins pour les cadeaux de noël du coup je gonfle le calendrier de l’avent fait maison. Les petites figurines animaux chevaliers chinées au vide grenier, le petit bol de noël trouvé chez action( eh oui) tout ça dans le calendrier . Je compte les cadeaux pour l’équilibre (2 par enfants pas plus) et pour le reste je fais au mieux merci pour cet article…

  • Jess

    Oui c’est très compliqué cette période… Ma fille à 3 ans jusqu’à présent on n’était pas embêté mais avec l’école c’est autre chose… Elle n’a jamais vu de pub à la télé car on n’a pas la télé et encore moins un catalogue de Noël car on a un « pas de pub » sur la boîte aux lettres ;-)… Mais pourtant elle est bien au courant de ce qui existe et quelque part c’est normal ! Alors même si j’aimerais qu’elle n’ait que de jolis jouets que sa chambre soit parfaitement instagrammable 🙂 il y aura du fait main pour les déguisements car pour moi ce n’est tout simplement pas possible ce qui est proposé et je couds donc ça aide, des playmobils d’occas car c’est impressionnant tout ce qu’on trouve d’occas, des sylvanians neufs car c’est quasi impossible de trouver ça d’occas mais avec une tente et des accessoires home made et puis aussi une peluche licorne rose avec des gros yeux brillants made in china juste immonde car elle en rêve depuis des mois… et qu’à un moment on ne peut pas dire non à tout… je pense qu’il faut juste arriver à trouver un équilibre pour eux et pour nous ! et puis j’ai arrêté le calendrier de l’avent matériel car c’est vraiment l’overdose arrivé à noël on a fait des petites activités qui sortaient de l’ordinaire et finalement elle a carrément validé ! En tout cas très jolie valisette ! Fan !

  • LittleB

    Moi, je leur fais chaque année un cadeau fait-main. Pour mon grand – qui a 8 ans-, ça ne lui a jamais mis des étoiles dans les yeux sauf quand il était petit, jusqu’à 3 ans, mais mes « faits-mains » ont toujours pris une valeur sentimentale pour lui et il y reste attaché, même des années après. J’en ai toujours discuté avec lui, d’une part pour lui expliquer la valeur des choses, la générosité, etc, etc… Il y a 2 ans, j’ai réalisé qu’à trop les gâter, par amour bien évidemment, on ne leur rend pas service. On veut faire de NoËl un point d’orgue et je crois que ça se construit tout au long de l’année… Bref, pour faire court, car c’est un sujet sur lequel on pourrait discuter longuement, l’an dernier, nous lui avons offert un voyage… dans un pays africain plutôt pauvre, pour lui ouvrir les yeux sur la façon de vivre d’ autres enfants du même âge que lui. En terme de paquet à ouvrir, ça faisait plutôt light, mais en terme de discussions, de rêveries… ce fut d’une richesse incroyable et un très joli NoËl. Bien sûr, à côté, il a eu un jeu qu’il avait demandé et par les grands-parents, oncles et tantes, il a également été gâté… Mais il a compris que NoËl n’était pas une histoire de surenchère matérielle, mais de générosité et d’envie de faire plaisir.

  • Tinea

    J’ai 3 enfants de 18 ,15 et 9 ans et je me retrouve bien dans tes propos. J’ai souvent cru mourir ensevelie sous des tonnes de bidules en plastique avec lesquels ils jouaient tres peu! J’avais dans l’idée d’offrir un voyage familial mais je ne l’ai jamais fait.. à cause de leurs âges ma petite était trop petite, à mon avis pour se passer du cote magique des paquets et maintenant mon grand est trop grand!

  • Ici aussi ce genre de questions… Au final la famille offre les sylvanians et les lego, et nous on offre du fait maison qui a moins d’impact le soir de noël mais qui dure plus longtemps ^^ (et même prise de conscience sur les vide grenier, du coup je ne regarde quasi plus que les livres !)

  • Ca m’interroge aussi cette histoire!
    Chez nous les cadeaux sont rares en dehors de Noël et des anniversaires qui ont lieu en Novembre et Février(un petit jeu pour les vacances d’été en bonus).
    Je propose des cadeaux groupés et/ou de l’occasion, du fait main mais la famille n’adhère pas encore, chacun veut acheter « son vrai cadeau » alors j’essaie d’orienter les idées pour des objets qui serviront vraiment et longtemps ou du créatif(déguisements, aquarellum, jeu de société, mikado, jeux de construction). Ou encore des activités : Grand bonheur a été voir son premier match de foot au stade pour ses 6 ans il a adoré!
    Et pour compléter j’ajoute un bon stock de livres trouvés en brocante et une pochette de feutres ça leur plait toujours!

  • ON a réussi en endiguer l’affluence de cadeaux à Noël en adoptant familialement une politique de restriction. Pour les enfants, seuls leurs parents leur font un cadeau. Et entre adulte, on tire au sort qui fait un cadeau à qui et on se fixe une fourchette de prix.
    Ainsi chaque personne trouve un et unique cadeau sous le sapin le 25 au matin. On prend plus la peine de réfléchir et bien choisir le cadeau que l’on fait. Cela fait plusieurs année qu’on a fait ce choix et on ne le regrette absolument pas. Finie l’overdose indécente de cadeaux sous le sapin!
    On n’offre quasiment rien aux enfants en dehors de leur anniversaire et de Noël et nous privilégions à ces occasions au maximum les jeux de créations manuelles/ constructions, les jeux sportifs et les jeux de société. Ma mère les abonne tous les ans à un magazine pour leur anniversaire et nous allons régulièrement à la bibliothèque. Pour les cadeaux dont ils « rêvent vraiment », ils sont souvent offerts par des copains à leur anniversaire ( CD, livres, barbies, …)

  • Haya

    Bonjour Bonjour je crois que c’est la premiere fois de ma vie que je commente sur un blog,souvent par manque de temps mais aussi parce que je fais tellement de faute d’orthographe que j’ai souvent honte de commenter (et la je tombe en + sur une prof des ecoles »mince »,donc je peut pas esperer secretement que tu ne verras pas mes nombreuses et jolies fautes 🙂 )enfin comme ton blog ma carrément fais craquer alors jme suis lancer!!

    Ton annonce pour les cadeaux de noel ma bien fais rire car je suis un peu dans ton cas , et je realise que quand les enfants ( a partir d’un certain age ) comprenne que l’on as passer du temps a realiser quelque chose pour eux , bah sa rend le jouer un peu magique , pour ma part j’ai cousu des trucs que je qualifirai d’horrible pour ma fille dans mes debuts et elle etais +que ravi a chaque fois et disais a tout le monde que je lui avais fais et elle etai folle de joie , donc je me dis suis ton coeur de Maman , si tu pense que le bateau de pirate volant et lumineux serait le cadeau qui donne le sourire magique qu’on aime tant voir sur la bouille de nos enfants et bien tant pis pour le noel tout fait maison , le truc de noel c de pouvoir partager un moment de bonheur avec les gens qu’on aime,enfin d’apres moi alors comme les cadeaux sont un peu le pti moment tant attendu des enfants forcement on est un peu +exigent que d’habitude sur les cadeaux ,alors que finalement de mes pti souvenir d’enfants j’etais toujours tres contente peut importe le cadeau car c’etait toujours un moment un peu magique noel sa embelissai les cadeux j’imagine^^

    Apres l’ideal est de trouver l’equilibre entre achat magasin,occasion et fais maison , un peu comme dans la vie de tout les jours finalement on essaye de faire au mieux , mais on triche tous un peu pour mieux surmonter les difficultés de la vie (cette coquine)

    Et aussi par soucis d’etique et de maman qui adore faire des jouets a leurs enfants, c le bon moment de se lacher et de pouvoir sortir nos belles idées pour faire plaisir a
    nos plus beaux cadeaux jamais reçu –> NOS ENFANTS 🙂 !!!

    Encore bon courage pour cette periode festive mais tjs un peu compliqué d’organisation.

    Biz enrhumé 🙂

  • cha

    ici aussi vide grenier et ressourcerie toute l’année donc ils sont habitués et limite blasés ce qui me perturbe et m’ennuie!
    nous ne faisons pas beaucoup de cadeaux pour noel, ils sont deja assez gatés par la famille. J’avoue que moi aussi j’ai envie qu’ils se rappelle du noel à la maison, qu’ils soient contents de leurs cadeaux… du coup j’ai fait home made pour ma petite et récup pour le moyen, la grande a de la recup et du made in china (argh)
    allez c’est promis l’année prochaine j’essaye de moins acheter, moins consommer ou plutot mieux consommer. on en reparle dans un an?

  • Pour la première fois cette année, ma belette (3 ans) a fait sa liste au Père Noël.
    Pas sûre qu’elle ait vraiment compris ce que ça signifiait, quand on l’a transmise à la famille, ils ont été bien embêtés, hé hé hé.
    En vrac, elle voudrait : des couronnes (à nous de comprendre), une plume en plastoc (et pas en plastique), un oiseau bleu (parce que le bleu, c’est sa couleur préférée) et des photos de sa soeur (qui a 9 ans) quand elle était bébé…
    C’est là qu’on a réalisé qu’on avait des albums photos de notre fille ainée parce qu’à l’époque, son papa faisait encore de l’argentique, mais qu’on n’avait jamais pris le temps de faire imprimer les photos de notre petite belette (on se contente de les regarder de temps en temps sur l’ordi).
    Alors cette année, elle aura un gros album avec 200 photos d’elle, petite, plus grande, avec ou sans sa soeur 😉
    Et puis je lui ai cousu une couronne en tissu qui brille avec des oiseaux et des papillons, parce que le fait main, c’est bien aussi

  • Audrey

    Coucou
    Alors moi cette année, je me suis indpiré de ton calendrier de l’avent avec dedans des bricoles pour préparer Noël, des moules à brefele, des recettes de gâteau et aussi des bons « pour donner des jouets à eux à d’autres dans le besoin… et

  • Emilie

    Même dilemme que toi avec trois enfants de 7 à 3 ans. Le fait-main, le chiné… c’est ce que je voulais, sur le papier, mais dans la réalité, ça prend un temps fou, même en s’y prenant en avance. Je suis par exemple en train de coudre, pour les adultes, des tote bag avec des tissus vintage, et je n’en peux plus au bout du cinquième. Pareil pour une de mes filles, j’avais l’intention de lui coudre une garde-robe de poupée, elle n’aura finalement qu’une robe et un boléro!

    En général, on fait peu de cadeaux, un jeu, des livres, des jeux de société, car la famille gâte beaucoup les enfants, et n’est pas prête à passer au jouet d’occasion, encore que, ça vient un peu pour mes parents.

    Pour les braderies, j’aime bien les faire seule, ça me permet quand je fais de super affaires de les cacher, pour les offrir à un anniversaire ou à Noël, ça sera le cas cette année avec le magnifique camping car de Barbie rose.

    La grande entre dans l’âge de raison, elle a commandé des vêtements, un abonnement à un magazine, et quelques jouets seulement, ça change des listes à rallonge des années précédentes (peut-être parce que notre maison ressemble déjà à un magasin de jouets?). Et je dis non de façon dictatoriale pour les jouets qui coûtent un bras et qui n’ont vraiment aucun intérêt, genre la fée qui s’envole.

    Enfin, mes parents n’avaient pas les moyens de m’acheter de cadeaux onéreux quand j’étais enfant, et j’ai toujours le lit à baldaquin de poupée que m’avait fabriqué mon père, et je pense avec nostalgie à la maison de playmobil qui a disparu depuis, sans parler des déguisements ou vêtements de poupée que me cousait ma mère. Le tout beaucoup plus beau, à l’époque déjà, que le plastique qui jaunit.

    Ma solution, qui marche pour l’instant, pour éviter les déceptions: insister lourdement pour que les filles ajoutent « des surprises » à la fin de la liste, et je ne leur demande plus de découper les images dans les catalogues, on écrit ou dessine, ça permet d’être moins déçu si le jouet n’est pas identique à la photo.

  • Emilie

    Et bonnes fêtes de fin d’année malgré tout!

  • manouschka

    Moi aussi ,mon porte- monnaie est bien maigre , mais je vais gâter mes 3 merveilles avec 3 jeux de société chinés .Elles seront ravies ,pleines d’heures de fou-rire en vue ! bon noel à toute ta famille (ton ainé aimera ta trousse medical, vu son bon « coeur »

  • magali h

    Bonjour Maeva, Je suis bien d’accord avec toi,je ne t’écrit pas souvent car je suis dyslexique sur les bords et je suis gêner.J’ai essayer quant mais deux fille étais plus petite de trouvé des jouer en super état en braderie et de faire moi même. maintenant quelle on 13 et 8 ans ca deviens compliquer.Par contre on cible nos attente pour la famille, jeux de coopératif ou jeux manuelle ou musical livre ou objet utile. Car attendre noël pour avoir quelque chose d’utile et aussi notre forme d’éducation.Dans la vie il faux attendre pour avoir ce qu on aime.Et bien sur noël s’est l’amour et le partage avec les siens. Je vous souhaite une belle journée de noël remplie de surprise, d’amour et de bonne valeur. nos enfants sont les petites graine d’intelligence de demain.

  • Je me retrouve dans tes envies de noël fait main, avec un max de récup mais oui ce n’est pas facile, le temps, les envies des plus grands…. Je me console en essayant de faire au moins une partie des cadeaux fait main, ou du moins offrir au moins un petit truc à chacun fait maison. Joyeux noël

  • Mathilde

    Super merci maeva de ton partage sincère comme souvent 🙂 ça fait du bien !
    Ici j’ai chiné deux jouets (un minibus Fisherprice a 5€ chez emmaus, et un tiptap clou sur le bon coin a 6€) et c’est tout ! J’ai bien remarqué depuis longtemps ce malaise avec les cadeaux : par nos histoires familiales, nos valeurs en décalage avec la consommation effrénée… Et en même temps comme tu dis, les sirènes consommatrice, la pression familiale et de Noël, l’envie de féerie, de témoigner notre affection etc.. J’ai exactement les même questionnements que toi, envie de faire maison, zéro déchet (sans plastique…) made in France, coloré, en adéquation avec nos valeurs (école, féminisme, accueil des émotions,ouverture…) je fais attention aux messages des livres notamment. J’aimerai du beau matos montessori… mais à la fois eux leurs envies dans tous ça ? Je me souviens de ma déception un noël petite quand j’ai eu un peignoir ! Je voulais un jouet comme mon petit frère… On m’a rétorqué t’es grande maintenant ! Gloups… Bref cette question des cadeaux de noël est très lié je trouve à notre affectif évidement. Ça remue. Dans ton texte ça me parle aussi cette uniformité de recevoir des cadeaux tout au long de l’année (t’as raison un bateau playmobil a 2€ c’était trop tentant!) et donc de perdre l’extase, l’attente… De Noël. Pas évident aussi le lien avec le reste des proches, qui gâte à outrance et pas selon nos valeurs… Parfois ça ouvre justement mais j’ai vraiment pas envie de voir traîner une horreur en plastique dans mon salon… Équilibre et juste milieu, bienveillance… Je remercie toujours pour l’attention du cadeau mais je m’autorise aussi à faire régulièrement du tri en jetant (ce qui est cassé) donnant ou vendant (ce qu’on aime pas ou plus), même des cadeaux reçus !
    Tiens aussi c’est le deuxième Noël dans ma famille qu’on fait un triage au sort pour offrir un cadeau a un autre adulte, bon j’en fais quand même toujours un a mon amoureux, et on s’en doute les enfants sont exempts de tirages au sort 😉 tout le monde aime leur faire des cadeaux. Et j’essaye de privilégier des cadeaux immatériels (cette année pour mon papa ça sera un bon pour une soirée crêperie ciné juste tout les deux par exemple). J’ai bien aimé cette article à ce sujet https://www.joseeannesc.com/contenu/idees-cadeaux-noel-minimaliste-zero-dechet : je vais offrir quelques tisanes maisons et sel de bains à mes copines 🙂
    Allez j’ai beaucoup écrit 🙂 j’arrête ici, merci Maëva !

    • Emilie

      Merci pour l’idée du « bon pour », j’y pense pour les enfants, mais pas pour les adultes! En plus, ça permet d’étaler les dépenses (ça fait un peu radine, mais c’est vrai!)

  • Je trouve aussi qu’il y a trop de surenchère à Noël… Je ne veux pas que Noël soit synonyme de recevoir des cadeaux pour mes enfants, mais plutôt d’être ensemble, de partage des bons moments, de faire plaisir en offrant des cadeaux… Cette réflexion m’a d’ailleurs inspiré un texte de fiction : https://lateliersouslesfeuilles.wordpress.com/2017/12/19/les-temps-changent/

  • Mamanpoisson

    Dilemme quand on est dingue de noël.. pour nous ça sera home made emmaus une cuisine pour ma petite avec sa dînette faite par maman, casserole cuillère emmaus aussi un peu de duplo du bon coin et tout ça dans un sac en tissus à son nom ! Oui elle sera gâtée mais en version responsable ! Et pour les autres j ai fait des listes pour les produits quotidien qui coûte cher et partent vite…peinture…crayon…pate à modeler

  • Le post comme les commentaires de tout le monde sont super intéressants, c’est une problématique qui me parle !
    Mes astuces pour composer avec tout ça, et notamment une famille surconsommatrice (des deux côtés) :
    1. je ne le fais pas systématiquement, mais quand on est à moins de 2-3 mois de Noël ou de l’anniversaire, le truc génial chiné ou récupéré genre bateau playmo à 2€, je le garde au chaud jusqu’au jour de la fête (on a trouvé une grosse pile de Tom-Tom et Nana l’autre jour à une brocante, qu’on a divisée en 3 : un premier lot à Noël, le suivant pour l’anniv, et un petit bonus pour quand on aura envie !).
    2. Les trucs qui sont mieux neufs que d’occase, je donne les idées aux grands-parents pour canaliser leurs pulsions de consommation (sachant que ça ne fait que limiter l’orgie, puisqu’ils achètent un millier d’autres trucs en plus).
    3. Je ne réponds pas immédiatement aux désirs exprimés par ma fille. Par exemple, à Noël 2016 elle voulait une voiture télécommandée, qu’elle n’a pas reçue. Et il y a un mois ou deux, quand on lui a demandé ce qui lui ferait plaisir cette année, elle a réitéré son souhait… Bon ben du coup, elle l’a eue cette fois ! Et cette voiture a fait partie du top 3 de ses cadeaux préférés.
    Mais ta maman a raison, Blisscocotte, c’est vrai qu’il faut également interroger son propre rapport à la consommation… Et puis parfois, on se trouve très sobre, mais en fait on « se sert » de ses enfants pour dévier sur eux toutes nos pulsions consuméristes, en se disant qu’on a envie de leur faire plaisir, de leur offrir de la magie, etc. Ce qui est chouette, bien sûr, jusqu’à un certain point : si on fait l’impasse sur la frustration nécessaire à ce plaisir, ça ne marche plus.
    Bref, c’est un sacré travail que de se remettre à cultiver le plaisir de l’attente !

  • Je me retrouve un peu en toi lorsque tu te décris comme une  » consommatrice insatisfaite  » , en fait je collectionne aussi beaucoup un peu comme si j’avais peur de manquer ou dans l’optique du  » au cas où  » alors que petite je n’ai jamais manqué de rien. Finalement j’en ai en plus tellement conscience que je culpabilise de consommer pour moi mais que c’est plus fort que moi. En ce qui concerne les enfants, j’en ai 4 de 17 à 10 ans et ils n’ont jamais été pourris gâtés ni même demandeurs. Je ne sais pas ce que c’est d’avoir un enfant qui réclame pendant que je fais les courses mais du coup on pourrait s’attendre à ce que pour les occasions telles que les fêtes, ils aient plein d’envies. Et bien NON , ils sont exactement comme ton aîné. Je leur demande de tenir au long de l’année un  » cahier des désirs », c’est en fait un cahier dans lequel ils notent toutes leurs envies ( de l’objet matériel à la sortie , de l’accessible à même l’inaccessible ) et je me sers de ce cahier pour les cadeaux de l’année ( anniversaire, Noël ou occasions particulières ) . Et bien ce cahier est peu fourni, je me rends compte que les désirs ne sont pas forcément au RDV et moi toujours en train de me dire mais que vais-je pouvoir leur offrir ? Puis dans un second temps, je me dis qu’ils ont peut-être déjà ce dont ils ont besoin dans leur vie et qu’ils ont déjà à leurs yeux l’essentiel ? Je ne sais pas mais je me pose toujours cette question. Finalement il y a la société de surconsommation mais il y a aussi peut-être des enfants qui se contentent de peu matériellement parlant 🙂 Un sujet très intéressant en tout cas et merci pour ton partage d’expérience ^

    • C’est génial l’idée du cahier des désirs ! Je la garde précieusement ! (et pour être retombée sur un carnet où j’avais noté mes propres envies à 16 ans, je sais que c’est un document biographique très sympa à garder 🙂

  • ça se passe bien! Nous consommons très peu et du coup, notre fille « suit » sans contraintes! Elle ne demande jamais rien dans les magasins (à part si ça se mange, la gourmande!)
    On écrit au père noël et on lui demande chaque année la même chose : des surprises parce que c’est ce qu’on préfère! Sans rire, ma gommette ne demande jamais rien de spécifique! Mais cette année,elle veut une « étoile »…Bon, Ok! J’ai trouvé quelque chose qui devrait lui plaire dans cette boutique : https://www.etsy.com/fr/shop/Grainedecarrosse
    Pour le reste : des livres choisis avec son papa et du « pour bricoler » parce qu’elle passe son temps assise à son bureau avec un rouleau de scotch, du papier et divers bidules.
    Il y aura aussi un « perplexus » parce qu’elle aimerait en avoir un comme son papa « un jour », on s’est dit que ça serait le bon jour!

    Et puis, elle est née le 24 decembre alors…on ne fait pas cadeaux + cadeaux et encore cadeaux mais on les choisi avec soin pour faire plaisir toute l’année, faut pas se louper!

    Son papa lui fabrique toujours quelque chose et moi aussi. Cette année: un miroir pour lui et une robe de princesse pour moi.

  • Flore

    Jolie valise de docteur. J’en avais fabriqué une du même style quand les miens étaient petits, mais je l’avais rempli avec du matériel réel (ils aimaient beaucoup le stéthoscope).
    J’ai toujours essayé de ne pas gâter mes enfants hors Noël et anniversaires pour qu’ils ne soient pas blasés : les vide-grenier j’y allais sans eux et gardait le super jouet en réserve jusqu’à la prochaine occasion. Pour les cadeaux fait-main je ne l’ai fait que lorsqu’ils étaient vraiment petits, ils auraient trop vite compris que ce n’était pas le Père-Noël… Pour ce qui est des jouets mode/made in China, j’évitais aussi, mais ils étaient bien contents quand les copains ou les grands-parents en offraient.Tout le monde y trouvait son compte.

    HS : Connais-tu la Plage des Pommes, rue Pargaminières ? Chaque fois que je vois la devanture je pense à toi, c’est totalement ton univers. (Et encore plus actuellement,avec leurs coussins Frida en vitrine.)

  • lululaglue

    Ho oui on partage ton questionnement sur Noël tout pareil ici !!!!! En plus on est de biens vilains parents car pas trop connectés : donc pas de tablette, pas de smartphone, pas de télé etc…. Big jonglage à chaque cadeau ; notre puce a 10 ans aujourd’hui, et on s’en sort pas trop mal ! En fait en grandissant, ben la bidouille, c’est elle qui la fait : elle demande de quoi « bricoler », donc beaucoup d’origami, des tonnes de papiers, des mallettes d’instrument spécial pro pour de la pâte fimo, des bloc de terre qui sèche à l’air, et de la couture, du tissu, elle utilise ma singer, des livres ( c’est bizarre cette équation : no écran = consommation livresque ) et puis…. des places de spectacle, ça c’est une grosse demande et une fête pour toute la famille. Bon j’avoue on a toujours pas atteint le graal en la matière : les places pour le cirque du soleil, déjà ils passent pas vraiment dans notre région ( faudrait prévoir un gros weekend de voyage ) et ça coute un bras, donc il nous reste du beau cadeau en devenir encore !

  • lululaglue

    Ha oui, quand la mouflette a eu 3 ans, on a craqué sur une poupée écolo dol petit collin, peut collin c’est les derniers fabriquant français de poupée, on peut le certifié, on a visité l’usine quand notre puce a eu 7 ans, c’était magique, elle y a reconnu ses poupées, et voir la fabrication d’une poupée, c’est étonnant : du moulage à la pose des yeux et à la couture des cheveux, à la peinture du visage, en passant par l’atelier petites robes, génial !!!! Bon on habite pas très loin, c’est à Etain dans la meuse.
    voir :
    https://www.petitcollin.com/

  • naska

    …je ne voudrais pas te faire dépenser plus de sous, hé hé, mais avec un vrai stéthoscope ( à partir de 8 /10euros sur le net) : imagine, écouter vraiment les coeurs de la famille, du chat et la montée de sève dans les arbres au printemps, magique! Moi, pas mal de cadeaux ce coup ci, mais pour la majorité des livres, je n’en achète quasi pas de l’année (bibli), on est souvent très ric rac, plutôt dans la décroissance : pas de télé, maison minuscule, instal solaire autonome…mais surtout cette année, je n’ai pas fait de vide grenier et ça change tout, pas de cadeaux en abondance tout au long de l’année ! C’est à double tranchant les vide greniers…. beau début d’hiver à tous et toutes!

  • Coucou ! Ton article est très intéressant, et tous les commentaires qui suivent aussi !
    Pour ma part je redoutais cette période de Noël, pour l’abondance de cadeaux offerts par la belle-famille (en fait ce n’est pas tant que ça, 3 par enfant mais ça me semble déjà énorme) … Surtout quand ce sont des jouets en plastoc à piles … On lutte pour de l’occasion mais ça ne passe pas vraiment … Alors cette année on a demandé un seul cadeau de la part de tout le monde pour les 2 loulous (3 ans et 1 an), mais je ne suis pas sûre que ça suive … Notre fille de 1 an ne réalise pas ce qu’est un cadeau mais par ex ma belle-mère tenait absolument à lui en faire un !
    Je te retrouve aussi sur les vide-greniers etc, j’ai aussi tendance à acheter pas mal pour mon aîné et à lui offrir un peu n’importe quand … Je ne suis pas convaincue que ce soit une bonne idée haha ! Mais par contre on n’offre pas de cadeau ni à Noël ni aux anniversaires (enfin après c’est vrai qu’ils sont petits pour le moment).
    En tout cas ta malette est super chou !!!

  • Eva

    Ton article est très intéressant, et en lisant les commentaires, je me suis rendu compte que je cogite la question de Noël depuis bien avant la naissance de mon ainé (21 mois, le deuxième est prévu pour fin mai.)
    Moi, j’ai appris à aimer Noël étudiante, où je me faisait plaisir à placer les cadeaux que je préparais pour les gens au pied de mon mini sapin en plastique (un sapin d’étudiante, quoi… :p ). J’adorais chaque fois que je rajoutais un paquet amoureusement emballé pour telle ou telle personne.
    Alors depuis je cogite pour trouver une stratégie pour allier l’innévitable Père Noël et la préparation des cadeaux. Pour impliquer mes enfants dans les préparatifs des cadeaux, pour leur donner le goût du partage. Car comment les convaincre que Noël est une fête du partage si on les exclue de la partie qui consiste à donner ? Si on les cantonne à la partie « recevoir », il me semble logique qu’il y ait un risque de déraper vers de l’exigence au détriment du partage.
    Concernant la partie consumériste, j’ai de la chance, on a d’un coté des grands-parents complètement engagés dans le « commerce parallèle » de l’occasion. Ainsi, il n’y a eu que des jouets d’occasion (même s’ils étaient parfois encore dans leur embalage d’origine) sous le sapin. Les gamins n’ont rien remarqué. Alors certes, ils sont jeunes (le plus grand des cousins a 5 ans), mais je me dis que s’ils y sont habitués, on a une chance pour que ça dure.
    Concernant les « cadeaux continus sur l’année », je crois avoir trouvé l’équilibre pour mon fils. Il est très jeune, et ses besoins de jeu évoluent très vite, je ne veux pas attendre telle ou telle occasion pour lui offrir le jouet (pédagogique, toujours, pour l’instant c’est moi qui ai la main) dont je sens qu’il a besoin. (En ce moment, je cherche un poupon, il est y joue énormément dès qu’il en trouve un, et puis ça tombe bien, je crois, avec ma grossesse) Par contre, je suis un dragon quant à la quantité de jouets dont il dispose : il a une étagère à jouets, et à quelques exeptions près, tous ses jouets doivent y rentrer sans se marcher dessus. Ceux qui ne rentrent pas sont remisés à l’abris des regards. Donc il a en continu une quantité limitée de jouets (les fameux 30% que tu as identifiés) et il y joue beaucoup. Quand je sens qu’il se lasse, (parce qu’il a grandi et le jouet pert de son intéret, ou qu’il a le sentiment d’en avoir fait le tour), hop, rotation des jouets. Je retire de l’étagère tout ce qui n’est plus utilisé et j’en remets des anciens qu’il redécouvre avec des yeux neufs, et des nouveaux qui me semblent correspondrent à ses besoins du moment.
    ça marche super bien, même le papa s’est convaincu de la méthode, et il la vend à nos amis. Notre fils joue en permanence avec l’ensemble de ses jouets, et nous pouvons nous permettre d’introduire régulièrement des nouveautés parmi les redécouvertes d’anciens jouets. Et comme il est petit, les cadeaux de Noël subissent le même sort : 70% d’entre eux passent de la valise à la remise, pour qu’il puisse se concentrer à fond sur les 30% sur lesquels il a le plus flashé, j’introduirai les autres au cours de l’année quand le besoin de renouveau se fera sentir.
    Reste à voir combien de temps je pourrai faire comme ça, j’imagine qu’il faudra procéder à des adaptations et être plus souple quand il grandira, on trouvera le chemin ensemble, parents et enfants 🙂
    En espérant te donner quelques pistes sur le sujet, et surtout que votre réveillon de Noël ait mis plein de paillettes colorées dans les yeux de chacun à la guinguette 🙂

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>