Le sèche cheveux de ma mère...

sechecheveux1 sechecheveux2

Ma mère me parle beaucoup, elle me raconte tout… Et au milieu du flot de paroles, l’autre jour elle m’a dit ah et puis j’ai flingué mon sèche cheveux. Je lui ai demandé pourquoi, elle m’a dit qu’elle avait essayé de récupérer le vernis de sa table et ma bourinette de mère l’a foutu en l’air. Elle a demandé à mon père d’essayer de le réparer. Il n’est pas du genre a mettre à la poubelle à la première odeur de cramé. Il n’a pas réussi. Bon rassurez vous, je pense que ça ne l’a pas empêchée de dormir, il lui a plus servi à bricoler qu’à se sécher les cheveux. Alors je lui ai demandé ce qu’elle allait en faire. Elle m’a dit « je sais pas, je crois que Jean le mettra à la déchetterie… Jean!!!? « . Et là vous vous demandez où je veux en venir…

En fait, il y a quelques semaines on m’a proposé de collaborer avec Eco-systèmes. Cet organisme a pour mission de collecter les vieux appareils en vue de leur revalorisation/réemploi ou de leur recyclage définitif en passant par les étapes de dépollution et démantèlement. J’ai accepté rapidement car c’est un sujet qui me tient à coeur. Malheureusement dans notre société où l’obsolescence programmée est reine, il faut trouver des solutions. Au quotidien dans notre famille nous essayons de limiter au maximum l’achat d’appareils électro-ménager. Je vous avais raconté la façon dont nous nous étions passé de micro-ondes depuis notre déménagement. Quand nous n’avons pas le choix, nous essayons de privilégier des appareils de bonne qualité qui pourront être réparés grâce à un service après-vente efficace, mais ce n’est pas toujours facile à repérer. On pourra parler des Iphone d’ailleurs! Ensuite dans le cadre de l’association que nous avons créé, nous sommes en train d’essayer de mettre en place un répar’café dans notre commune et on y met beaucoup d’énergie et d’espoir. Mon McGyver de mari aime bien ouvrir les appareils ménagers en panne et il n’hésite pas à brandir son fer à souder mais ce n’est pas toujours efficace. Nous n’avons peut-être pas le pouvoir de changer les lois et de lutter contre cette obsolescence, mais en tant que citoyen, nous disposons quand même de quelques leviers. Je ne dis pas que nous avons une démarche exemplaire, loin de là, mais nous essayons de réfléchir à notre consommation et notre impact sur l’environnement.

J’avoue que jusque là, je ne connaissais pas Eco-systèmes. Quand je ne sais pas si un appareil est réparable, je l’emmène chez Emmaüs et je sais qu’ils testent les appareils avant de les mettre éventuellement à recycler. Dans le cadre de ma collaboration avec Eco-systèmes, je vous propose de vous montrer comment fonctionne cette filière, comment sont valorisés nos déchets… En effet, cet éco-organisme a aussi pour mission de participer à l’information des citoyens puisque la deuxième vie d’un appareil dépend du geste d’apport volontaire de chacun. En tant qu’usager, nous nous devons d’avoir une démarche responsable pour mettre en valeur ces déchets. Qui n’a jamais vu de télé sur le trottoir? Les consommateurs manquent parfois de civisme mais peut-être aussi d’informations? J’espère donc pouvoir mieux vous informer sur les solutions qui s’offrent à nous et au fonctionnement de cet éco-organisme. Alors si vous êtes prêts, je vais vous montrer la deuxième vie du sèche-cheveux de ma mère. Et en attendant, si vous cherchez un point de collecte ou un réparateur près de chez vous, vous pouvez vous rendre sur le site d’Eco-systèmes vous y trouverez toutes ces informations.

6 comments to Le sèche cheveux de ma mère…

  • Mélie Moon

    Super démarche! Je connaissais Eco-systèmes et nous sommes assez sensibles à ce sujet aussi à la maison. L’obsolescence programmée est vraiment un truc qui me désole. Dans notre région il y un organisme qui ressemble dans l’idée à éco-système: http://envie-44.envie.org/
    Visiblement ils ont une antenne sur Toulouse si j’en crois leur carte. Ces systèmes sont top, çà créé de l’emploi sur le plan local et çà permet d’éviter la création de déchets supplémentaires en recyclant et en rachetant d’occasion quand vraiment on ne peut pas réparer.
    Comment vous avez fait pour créer un repair café? Il faut créer une association ou sais tu s’il existe d’autres possibilités? J’adorerai monter çà dans mon coin mais je ne me suis encore jamais penchée sur la question!

  • Ça m’intéresse carrément ! Nous avons justement démonté le tourne-disques Fisher Price avec ma fille hier pour tenter une réparation, réparation qui a foiré (pas ma faute ! une pièce en métal qui s’est cassée au moment de tout remettre en place), et l’idée de mettre un tel objet à la poubelle me rendait malade, alors qu’il est sans doute réparable pour un peu plus outillé que moi.

  • Marioon

    Trop chouettes les photos !!
    Et je ne connaissais pas Envie 31, justement il me faut un four !!
    Mais sinon trop chouettes les photos ;-P

  • Moi je me suis renseignée, il n’y a aucun endroit où réparer des choses (soi-même sous l’oeil de pros, ou par quelqu’un d’autre dont c’est le métier) dans ma petite ville… C’est galère… Je vais aller regarder le lien de Eco systèmes !
    Vous avez créé une association !? Trop bien !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>