Mon corps, ma maison

Ce corps est ma maison et j’espère bien que notre union va durer encore un sacré moment. Cela vaut bien un peu d’indulgence et de bienveillance. Rester indulgente envers ce corps élastique qui a porté trois beaux bébés. C’est normal qu’il ne soit plus le même. Il a gardé quelques traces de ces cohabitations. J’ai toujours en tête l’envie de le modeler comme je le voudrais mais il faut aussi faire le deuil du corps d’avant. On ne peut pas courir après un temps définitivement révolu. Alors j’essaie de trouver un nouvel équilibre entre ces deux idées : admettre que je ne remettrai plus cette petite robe rose sans pour autant m’en remettre à la fatalité du temps qui passe. Je sais qu’il va falloir se remettre au sport progressivement (le yoga ne suffit pas), manger moins, fuir les mauvaises habitudes… C’est un travail sur le long terme mais j’ai envie de le faire dans la bienveillance avec moi-même. Je crois qu’il passera aussi par ma garde robe, je vais trier et puis j’ai surtout envie de coudre des choses pour moi pour changer. Ca me motivera…

 lookblack1 lookblack2 lookblack3 lookblack4

Affaire à suivre donc !

15 comments to Mon corps, ma maison

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>